La gauche hurle contre son bébé, le FN !!!

Publié le par Bestfriend

La gauche hurle contre son bébé, le FN !!!

Le FN n'était qu'un groupuscule d'extrême droite incapable de dépasser 2% des voix à une élection lorsque François Mitterrand a été élu président de la République en 1981. La gauche se plait à raconter que les créateurs du FN était d'anciens collabos, mais précisément, le mentor de Jean-Marie Le Pen, un certain Victor Barthelemy a été moins longtemps collabo que communiste.

Tous les mouvements inspirés par la gauche comme "SOS Racisme" ont-il eu la moindre efficacité pour combattre le FN ? Il faudrait être le plus sectaire des militants socialistes pour répondre par l'affirmative. François Mitterrand n'a cessé d'utiliser le parti d'extrême-droite (il était alors clairement d'extrême-droite) pour nuire à la droite républicaine, avec la complicité des média fonctionnarisés et aussi du Groupe Canal + , très actif pour diffuser une idéologie "branchée" tout aussi totalitaire que celle des soixante-huitards. On peut se rappeler de la mise en place d'un scrutin à la proportionnelle intégrale pour les législatives de 1986, afin que les députés FN puissent venir semer le trouble dans une assemblée dominée par le RPR et l'UDF. Une triche électorale que l'on n'a vu nulle part dans une autre démocratie occidentale et que Michel Rocard avait désapprouvée par une démission de son ministère.

Aujourd'hui, la gauche continue sa stratégie de stigmatisation des quelques figures de la droite qui osent parfois appeler un chat un chat, un pain au chocolat, un pain au chocolat. Et la gauche, malade de ses mensonges, continue d'agiter les projets de loi destinés à diviser les français, à susciter la colère d'une partie de l'électorat de droite, la mobilisation de celui de l'extrême-droite (qui vient notamment de la classe ouvrière trahie par la gauche !!!). Taubira veut imposer un projet de loi qui rend encore plus improbable une sanction de prison ferme pour un délinquant multi-récidiviste; et certaines associations droitdelhommistes qui touchent des subventions consistantes de la collectivité poussent le gouvernement à avancer sur le droit de vote des étrangers non-européens, un grand réservoir de voix, plus islamisé que républicain, pour la gauche !!!

Commenter cet article

demi-mot 02/06/2014 11:36

Que la gauche suscite la colère de la droite dure et de l'extrême-droite en matière sociétale, c'est bien la preuve qu'elle mène une politique sociétale véritablement de gauche (pas assez selon moi, mais bon). C'est pour cela que la gauche a été élu que je sache.
En matière économique, c'est tout le contraire puisque la politique libérale qui est menée est en train de combler de bonheur les patrons et les tenants de la dérégulation généralisée, en contradiction totale avec le programme de campagne sur lequel la gauche a été élu en 2012.