Sarkozy met les pieds dans le plat, et il n'a pas tort !!

Publié le par Bestfriend

Sarkozy met les pieds dans le plat, et il n'a pas tort !!

Le Maire UMP de Chalons-sur-Saône a déclenché une vive polémique après avoir annoncé la suppression des plat de substitution lorsque du porc sera prévu au menu des cantines scolaires. Cette décision a suscité des réactions très hostiles de la part d'associations communautaristes musulmanes, mais aussi de la ministre N.V.Belkacem, voire d'un certain Alain Juppé.

La surprise a été le soutien apporté au Maire "indigne" par Nicolas Sarkozy, ce qui a donné lieu à un 2e round de concert d'indignation de la part de notre intelligentsia, et d'une bonne partie de la classe politique. De nombreuses figures médiatiques jugent en effet indigne que l'on politise un sujet pareil, alors que parait-il les repas de substitution, la faible présence de porc dans la nourriture servie (seulement 2 fois par mois même à Chalons-s-S !!) étaient entrés dans les moeurs.

Justement, il y a bien là un problème de société révélateur et qui augure mal de ce qui se passera dans 30 ans, quand le poids de la communauté musulmane aura doublé dans ce pays.Il est monstrueusement hypocrite de prétendre que le repas de substitution n'est pas créé sous la pression de communautés religion proscrivant vigoureusement (voire violemment) le porc de l'alimentation. D'autres motifs peuvent justifier de manière bien plus légitime qu'un enfant ait à éviter un type de nourriture, notamment en cas d'allergie au gluten, ou à d'autres composants.

Avez-vous beaucoup entendu de parents se plaindre de l'absence de plat de substitution lorsque qu'un plat contient un composant auquel leur enfant est allergique ? Et pourtant, c'est un problème de santé parfois grave et non de dogme religieux. La plupart du temps, les parents d'enfants allergiques doivent se débrouiller sans la moindre aide, y compris payer une nounou pour aller cherche l'enfant à midi,et le faire manger à la maison les plats sans gluten préparés par la Maman (coût : 1000 €/mois).

Autre réalité : Le prix demandé aux parents varient énormément suivant un barème pas forcément très juste. Les classes moyennes se retrouvent très vite à payer plein pot soit environ 5 € un repas de cantine, alors qu'une famille musulmane avec mère au foyer, 5 enfants, va en plus d'aides multiples bénéficier d'un tarif bien inférieur, parfois 1 € seulement. Et ce sont elles qui vont imposer aux autres, l'obligation de respecter un dogme religieux au lieu de se concentrer essentiellement sur la qualité, la variété, la traçabilité du repas servi aux enfants; ce sont elles qui vont imposer un surcoût au repas scolaire de 0,5 à 1 € par repas pour qu'un repas de substitution soit prévu (et non une amélioration de la qualité) !!

Il peut être donc "confortable" pour de multiples raisons qu'un choix entre 2 plats soit proposé aux enfants. Mais quand on sait que de nombreuses caisses de gestion des cantines sont au bord de la faillite, de même que certaines municipalités, il peut être tout à fait légitime de mettre en cause le surcoût des plats de substitution, et on ne voit pas dans la circonstance en quoi ce choix pourrait supporter la moindre critique !!

Nous avons donc bien vu à quel point, sur un sujet qui parait relativement anodin, la République avait fait preuve de faiblesse vis à vis de ceux qui ne la respectent que lorsqu'ils peuvent en retirer des avantages, voire plus. Dans mon enfance, je me rappelle que d'un seul enfant, qui discrètement poussait sur le coté les morceaux de viande de porc qu'il ne pouvait au nom de sa religion avaler. Ce garçon était juif et jamais ses parents ne sont allés exiger un traitement particulier, d'autres familles juives aillant elles choisi de laisser leurs enfants consommer l'intégralité de ce que servait l'école républicaine. Les temps ont changé, mais il n'y a aucune raison pour que l'on accepte davantage que la religion dicte la composition des plats dans une cantine d'école publique !!!

Commenter cet article

Bestfriend 14/05/2015 16:20

Les pires souvenir de cantine, c'est plutôt les escalopes de dindes desséchées et en plus il n'y avait pas de Ketchup à l'époque pour masquer le goût faisandé.

anonyme 11/05/2015 00:39

Il faut vraiment que le porc soit moins cher, parce que le porc de cantine, c'est franchement pas bon!

demi-mot 30/03/2015 10:16

J'ai relu les propos du maire de Chalons et il n'est fait nulle part mention de problèmes financiers dans sa ville. Les seules raisons qui sont invoquées, c'est le principe de laïcité, le vivre-ensemble, la neutralité républicaine et bla bla bla...

C'est donc une décision dogmatique et politicienne qui me semble issue d'un dévoiement total de la laïcité à la française et qui ressemble furieusement à un acte volontaire de malveillance.

Bestfriend 28/03/2015 18:30

Comme évoqué dans l'article, je suis pour qu'il y ait du choix à la cantine quand les finances de la ville le permette.Contrairement à ce que vous dites beaucoup d'entités de gestion des cantines sont en difficulté de trésorerie, et si des économies doivent être faites, le Maire n'a pas à s'excuser auprès des adeptes de religion quelqu'ils soient; et je trouve aussi étonnant que l'on se serve que 2 fois par mois du porc à Chalons, alors que dans notre consommation habituelle, c'est au moins 1/4 des repas, cette viande étant meilleur marché que le boeuf, l'agneau, le poisson.

demi-mot 25/03/2015 16:20

La raison invoquée par le maire en question pour supprimer le menu de substitution n'a rien à voir avec des considérations financières. Pour justifier sa décision, il invoque le soi-disant principe de laïcité. Mais tout le monde sait très bien que c'était une opération purement politicienne afin de récupérer les voix des électeurs du FN pour les départementales.
La chose amusante, c'est que même dans les villes dirigées par le FN, les menus de substitution ont été maintenus dans les cantines scolaires. Comme quoi, à force de courir après le FN, on finit par le doubler sur sa droite.
Ce maire et ceux qui le soutiennent prétendent lutter contre le communautarisme mais ils ne font en réalité que le renforcer car, en obligeant tous les enfants à manger du porc, ils incitent les parents juifs et musulmans à faire manger leurs enfants en dehors de l'enceinte scolaire voire pire à les placer dans des écoles confessionnelles.
La finalité de tout ça, c'est une société morcelée où règne la ségrégation et où le vivre-ensemble est complètement absent.

Bestfriend 13/04/2015 21:51

http://www.chalon.fr/fileadmin/user_upload/mediatheque/Visuels_Actus_Basses_Ville/102014_LETTRE_DU_MAIRE_BD.pdf
Voici le lien avec la lettre du nouveau Maire, peu de temps après audit financier de la Ville.Le titre est explicite : La ville risque purement et simplement la faillite !!!