Rarement remaniement n'aura été si raillé !

Publié le par Bestfriend

Rarement remaniement n'aura été si raillé !

La Dépêche du Midi salue un "gouvernement de combat" . Et celui,d'avant dirait Eric Woerth,c'était un gouvernement de promenade? Le quotidien régional appartenant à la famille Baylet est bien le seul à ne pas railler cette équipe faite de bric et de broc, et pour cause, l'héritier J.M.Baylet et ses 1% aux primaires socialistes récupère un ministère dont j'ai oublié le nom (entre celui des libertés réelles et celui du vrai chômage ?). Voilà au moins dans ce pays 1 média digne des pires républiques bananières, car même du coté de la presse de gauche, les quolibets fusent car les raisons ne manquent pas (en plus de la présence de l'inconsistant Baylet) :

Entrée de 3 écologistes dont la Secrétaire Générale d'EELV qui conspuait il y a peu encore François Hollande et qui semble bien avoir cédé ses convictions pour un maroquin ministériel, refus des mêmes personnes d'abandonner leurs mandats locaux en dépit de leur dénonciation du cumul depuis des années, maintien de ministres ayant perdu toute crédibilité (Touraine à la Santé, Le Foll à l'Agriculture, El Khomri à l'Emploi),maintien de Le Drian qui incarne la violation la plus flagrante au non-cumul voulu par la gauche et qui dans la loi sera effectif ... en Mars 2017, punition pour les jeunes ministres télégéniques puisque Macron se voit relayé au 13e rang de l'ordre protocolaire et que Fleur Pellerin se voit elle éjectée de ce qui ressemble de plus en plus au Titanic.

Et vraiment, quoi de plus représentatif de cette armée mexicaine que Jean-Marc Ayrault rappelé depuis son cuisant échec à Matignon, et qui n'incarne rien d'autre qu'une gauche française ayant échoué sur tous les tableaux et maintenant à la dérive?

Commenter cet article