Black M : Une gauche toujours plus loin dans l'ignominie !!

Publié le par Bestfriend

Black M : Une gauche toujours plus loin dans l'ignominie !!

Le concert du rappeur Black M qui devait se tenir à Verdun suite au centenaire d'une bataille qui a fait 300 000 morts, n'aura pas lieu. Le maire socialiste invoque des menaces et des pressions aussi insupportables qu'inadmissibles de la part de l'extrême-droite française.Une bonne partie de la gauche s'indigne de cette victoire du racisme, de la xénophobie, du fascisme et du franchouillardisme nauséabond,la rhétorique habituelle ...

Mes enfants (entre 7 et 13 ans) écoutent la variétoche de Black M sur YouTube et notamment le clip "Mme Pavoshko" où la starlette du rap se gargarise de sa réussite auprès d'une ancienne professeur qui l'avait "stigmatisé". Je me doutais bien que dans ses textes et ceux de son ex-groupe, Sexion d'Assaut,on ne faisait guère l'éloge du Gaullisme ou même du Flower Power, mais j'ai été vraiment sidéré de découvrir certains extraits et en particulier celui concernant les homosexuels.

Qualifier la France de "pays de Kouffars",c'est déjà pas bien malin quand plus tard des collectivités dépensent avec l'argent public 150 000 € pour votre concert. Ce terme "mécréant" est celui utilisé par les islamistes et maintenant par Daech pour désigner les "hypocrites" qui refusent l'évidence de la "supériorité de la religion musulmane". Je ne crois pas qu'un seul chanteur ou groupe français ait utilisé un terme comparable pour désigner les musulmans; pas la moindre trace de propos désobligeant notamment dans la chanson "Musulmanes" de Michel Sardou qui évoque juste de manière très politiquement correcte "la peur des hommes", pas de quoi faire hérisser le poils des barbus.

C'est bien cet appel au meurtre des "pédés" dans l'un des album de Séxion d'Assaut qui pose un énorme problème. La gauche a voulu nous expliquer il y a 3 ans que tous ceux qui s'opposaient au "Mariage pour Tous" étaient des homophobes, quand bien même il y avait des homosexuels parmi ceux qui ont rejoint Frigide Barjot. Cette même gauche ne trouve rien à redire quand des chanteurs de Rap souhaitent que "les pédés périssent" et qu'on "leur coupe leur pénis", quand ceux-ci par la suite affirment "assumer leur homophobie,comme dans tout milieu macho". Nul part dans les arguments des défenseurs de Black M, la trace d'un revirement ou d'une critique "d'erreurs de jeunesse". On nous explique que les rappeurs sont des artistes et que s'attaquer à eux seraient la marque d'un fascisme qui a toujours combattu l'expression artistique ...

Cela ne tient pas la route,tout comme la manipulation qui consiste à circonscrire les opposants au concert de Verdun à l'extrême-droite ou à la "fachosphère". Comme si maintenant, pour l'intelligentsia de gauche, Lydia Guirous, Elisabeth Levy, le journaliste de "Marianne" Jacques Dion et bien d'autres faisaient partie de l'extrême-droite. Black M se défend aussi en évoquant son grand-père qui a fait comme Tirailleur Sénégalais, la guerre 39-45 (photo); pourquoi pas ? Quelques jours plus tôt, au début de la polémique,il expliquait que son but était surtout que les jeunes la région viennent s'amuser gratuitement (en clair avec les 150 000 €) d'argent public. Tout comme on ne fait pas porter la responsabilité de crimes sur les descendants, les actes de bravoure (Les pertes des armées françaises en 39-45 n'ont toutefois rien à voir avec celles de 14-18) n'autorisent pas, bien au contraire les descendants à prôner les valeurs des ennemis de la République.

Dans cette histoire, une bonne partie gauche française a montré qu'elle continuait à dériver gravement vers un sectarisme et un totalitarisme dignes des pires heures des régimes socialistes ou communistes.Tout comme certains de ses pontes sont complaisants avec l'antisémitisme pratiqué par les "damnées des terres du tiers-monde", il existe maintenant pour cette gauche, une homophobie politiquement correcte tant qu'elle est le fait de sa clientèle "stigmatisée". Au même moment, certains de ses éléments reprochant à François Hollande de ne plus vouloir lutter contre la loi du marché, saccageaient le centre de nos grandes villes, causant des dommages qui coûteront des dizaines de millions d'€ d'argent public, blessant nos forces de l'ordre chargées de nous protéger contre le terrorisme islamique. Vous pensez que cela les a davantage indignés que l'annulation du concert de Black M ?

Le fascisme de gauche (au 21e siècle, c'est presque un pléonasme) se porte encore bien, mais la France va décidément de plus en plus mal!!

Commenter cet article

corrector 03/07/2016 12:16

On se souvient de la réaction outrée des mêmes gochistes quand le rappeur Orelsan devait chanter. On lui reprochait à l'époque la chanson élégamment intitulée "sale pute" et ses paroles fines et légères comme "Ferme ta gueule ou tu vas te faire marie-trintigner". Pourtant on tolère les chansons de rap hyper-violentes - sauf quand elles désignent nommément une cible. Donc à un moment il faut savoir et définir une règle générale sur les chansons dont les paroles sont violentes.

En tout cas Orelsan n'est pas du tout connu pour être violent dans le monde réel, contrairement à d'autres rappeurs.

On peut être choqué par des paroles sans demander une condamnation pénale. Si on demande une condamnation pénale pour certains rappeurs dont les chansons sont ultra-violentes, alors on la demande pour tous.

D'ailleurs Orelsan a toujours dit qu'il n'allait pas chanter de chanson contenant ces propos violents. Et rien dans ses propos ne me laisse penser qu'il veut inciter les hommes à "marie-trintigner" leurs ex.

Je ne pense pas non plus que "Black M" soit un type violent. Mais il n'a pas l'air d'avoir conscience de certaines choses.

corrector 03/07/2016 12:27

Ces associations avaient porté plainte contre Orelsan :
- Chiennes de garde
- le collectif Féministe contre le viol
- la Fédération nationale solidarité femmes
- Femmes solidaires
- Mouvement français pour le planning familial
pour quelque chose qui est très clairement une fiction. Quelle foule!

Orelsan dans ses chansons parle d'une jeunesse désabusée, de gens qui s'ils sont témoins d'un accident prennent des photos et les postent pour faire le buzz au lieu d'appeler les secours, etc. On ne peut pas une seconde imaginer qu'il s'agisse d'une glorification.

D'un autre coté, des groupes de rap clairement ultra-machistes et homophobes ne semblent pas avoir trop d'ennuis.

J'ignore si ces associations ont porté plainte contre un Imam qui raconte qu'il est normal que les femmes non voilées soient violées; je pense que j'en aurais entendu parler.

Orerlsan est blanc; je ne sais pas si ça joue.

corrector 02/07/2016 06:08

Au fond, tout le monde (y compris les "djeunes") peut comprendre que la sobriété sied plus à une commémoration qu'une "teuf" genre fête de la musique. Il n'y a pas réellement de débat!

Au delà de ce "débat" qui n'existe pas, il y a la question de la dépréciation de l'unité de compte "racisme" (corrélativement à celle du "sexisme" depuis l'émergence de la Dinde du Poitou qui peut apparemment dire autant de Trump-ineptie que Trump). Si certains s'autorisent à falsifier une monnaie c'est du faux monnayage, si la fausse monnaie devient officiellement accepté c'est autre chose. Du démonnayage?

Si on laisse des gens parler de "racisme" dans cette affaire alors tout est racisme donc le racisme n'existe plus.

De même que le concept de changement climatique n'existe plus depuis qu'il explique tout et n'importe quoi (*) et qu'il est partout. Même le climat n'existe plus puisqu'il y a des "événements climatiques" qui sont juste un autre nom pour dire "météo".

Tout doit disparaître! Donnez-moi vos concepts j'en ferai de la kacha!

(*) comme l'a très bien dit un présentateur météo dans CDA, dernière personne à défendre la science et donc l'épistémologie à la télé : si je tombais sur ce plateau ce serait aussi la faute du changement climatique

Note : la Trump-ineptie est une unité de mesure d'une taille de connerie, très très grosse.

corrector 29/06/2016 08:14

Je crois que c'est sur le site de Marianne que j'ai vu les commentaires les plus virulents, de gens qui se considèrent à gauche et qui étaient absolument scandalisés, de socialistes qui disaient ne plus vouloir voter pour un socialiste au premier tour, et qui pensent qu'au second tour il n'y aura de toute façon pas de candidat socialiste!