Incroyables destins croisés des 2 chanteurs d'Iron Maiden

Publié le par Bestfriend

Incroyables destins croisés des 2 chanteurs d'Iron Maiden

Petit break culturel.J'en vois déjà certains sourire à l'évocation du mot "culture" pour un groupe de Heavy Métal dont pas mal d'écervelés portent le T-Shirt bigarré. Peut-être que les lignes qui suivent surprendront ceux qui auront dépassé leurs a-prioris (j'écris ce texte car n'ai trouvé nulle part l'évocation de ces 2 destins croisés).

J'écoutais Iron Maiden lorsque j'avais entre 15 et 18 ans, et il doit m'arriver 2 ou 3 fois par an de passer encore un morceau comme "Killers" ou "Only the good dies young".Je suis passé à autre chose mais suis avec intérêt l'évolution assez extraordinaire du chanteur Bruce Dickinson, qui n'est pas l'un de ces artistes qui se complaisent dans des postures droitdelhommistes pour soigner leur image, mais précisément tout le contraire. Enfin, le contraire pourrait aussi être celui qu'il a remplacé au sein du groupe, un certain Paul Di Anno dont la descente aux enfers est tout aussi étonnante.

En effet, en 1980, quand sort le 1er Album éponyme du groupe, les ventes explosent, une partie de la presse rock est totalement enthousiaste pour ce groupe qui joue fort certes,mais avec des mélodies grandioses peaufinées par Martin Birch, l'ancien producteur de Deep Purple,qui font passer les ACDC, Judas Priest ou Aerosmith pour des ringards; une autre partie des journaleux est fortement hostile à ce hard rock qu'ils trouvent militariste et éloigné des préoccupations sociales. La musique d'Iron Maiden trouve en effet ses thèmes dans la littérature de Stephen King ou Franck Herbert mais également dans les classiques (Murder in the rue morgue, Phantom of the opera) et l'histoire (Ides of March, Gengis Khan). Enfin, le chanteur Paul Di Anno dénote par rapport à ses homologues aux crinières denses et longues, car son style semble au départ bien plus soigné avec un perfecto sobre, des cheveux brun plutôt courts, et de grands et magnifiques yeux bleus.

Comme son organe vocal est lui hors du commun, avec un registre varié, Paul Di Anno peut prétendre devenir l'un des plus grands chanteurs de l'histoire du Heavy Métal, et sans doute de toute l'histoire du rock. On peut le constater lorsqu'il chante "Remember Tomorrow ",un titre alternant ballades et orgies de métal, lors d'un show télévisé en 1980. Tout est rassemblé pour en faire une énorme star pouvant marquer son époque tel un Springsteen voire un Elvis. Mais,c'est précisément l'inverse qui va se produire:

Durant la tournée américaine qui suit le 2e album du groupe en 1981.Paul Di Anno est soudainement débarqué par les managers du groupe pour consommation de cocaïne. Dans bien d'autres formations, même plus consensuelles, ces écarts auraient été tolérés. Mais nous avons bien affaire chez les londoniens d'Iron Maiden à des équipes de jeunes ambitieux et de vieux briscards très professionnels, peu enclins à l'autodestruction. Quelques années plus tard, le groupe sera le premier à refuser et à dénoncer le sponsoring de ses tournées par des fabricants de cigarettes, alors que bien des donneurs de leçons et gauchistes notoires de ce métier y ont recourt pour se remplir un peu plus les poches.

Le nouveau stentor (la musique du groupe perd de sa variété) d'Iron Maiden est un certain Bruce Dickinson, quasiment inconnu, haut d'1 m 67 (cela me rappelle quelqu'un) et dont la tignasse touche presque par terre. A coté de la prestance des débuts de Paul Di Anno, ce hurleur métalleux de poche fait bien ridicule d'autant plus qu'à l'époque les tenues en vogue sont de plus en plus moulantes et colorées. Mais, le petit bonhomme va se révéler d'une force de caractère extraordinaire alors que l'ex-chanteur sera entraîné dans une déchéance sans fin.

Le groupe a sorti une bonne quinzaine d'albums avec Bruce Dickinson. J'en ai écouté quelques uns et on ne peut pas dire qu'ils soient mauvais.Pourtant, il me semble bien que ces 15 albums sont moins intéressants que les 2 premiers. Iron Maiden a progressé dans son registre d'un heavy-métal mélodique, puisant parfois du coté du rock progressif, utilisant parfois des coeurs d'Opéra, des orchestres à corde, et poursuivant ses grandes fresques historiques (Alexander the Great, Powerslave) ou d'anticipation.Mais, le groupe, encore plus que d'autres s'est enfermé dans un style assez stéréotypé, sans jamais surprendre par un tube qui dénote par rapport à son répertoire (comme l'ont réussi Kiss ou Faith No More). Sans doute qu'avec un Paul Di Anno ramené à la raison, la musique d'Iron Maiden aurait pu parfois conquérir un public bien plus large et briser le "plafond de verre" sous lequel bien des métalleux se sont enfermés. Pour autant, les ventes d'albums sont en cumul au delà des 100 millions et les concerts sont parmi ceux qui ont attiré le plus de monde ces 30 dernières années.

L'intérêt que l'on peut porter à Bruce Dickinson va bien au delà de ce "simple" statut de taulier du Heavy Métal. Il est parmi l'ensemble des stars du show-business mondial, celui dont l'évolution professionnelle sera la plus étonnante, la plus inattendue et sans doute la plus riche sur le plan intellectuel et humain. En effet, après avoir écrit 2 livres de sciences-fiction qui ont eu un succès circonscrit au Royaume-Uni, Bruce Dickinson va passer progressivement tous les diplômes permettant que piloter des avions de ligne, jusqu'au Boeing 747 que le groupe utilisera en 2016 pour ses tournées à travers le monde. Cela n'est pas un fait unique, puisque John Travolta a également obtenu de tels diplômes et pilote régulièrement lui-aussi. L'étonnant dans le parcours du chanteur, est qu'il va vraiment exercer ce métier durant quelques années puis racheter une grande entreprise de maintenance aéronautique Cardiff Aviation Ltd, racheter ensuite une brasserie pour lancer une marque de bière, et devenir davantage un chef d'entreprise qu'un adepte du sex, drug and rockn'roll.

Ces entreprises n'ont pas une activité symbolique et affichent des résultats étonnants.Le chiffre d'affaire de Cardiff Aviation a été multiplié par 5 depuis l'arrivée de Bruce Dickinson et il envisage de développer le fret aérien en Afrique par le rachat d'Air Djibouti. Cet homme d'affaires hors d'un commun et charismatique est maintenant invité aux 4 coins du monde pour faire des conférences (là encore,cela me rappelle quelqu'un ...) de haut niveau où il fait partager son goût pour les défis économiques, la capacité à manager des équipes, à répondre aux besoins des clients pour "en faire des fans", et assurer la pérennité à une entreprise.Comble de l'horreur pour les journaleux qui ont toujours détesté Iron Maiden, l'homme se dit ouvertement libéral et proche des conservateurs britanniques.

A coté d'un parcours aussi exemplaire, la déchéance de Paul Di Anno est encore plus criante. La notoriété d'Iron Maiden a permis au départ de susciter l'intérêt pour les albums solo du groupe Di Anno; le premier était d'ailleurs relativement intéressant, mais faute d'un management sérieux, les ventes se sont progressivement taries. Le chanteur a prétendu qu'il ne regrettait rien de son parcours car il était bien trop rebelle pour se soumettre à la discipline des grandes multinationales, et effectivement a sombré dans la schizophrénie. Il a régulièrement insulté ses anciens collègues et encore davantage son remplaçant,tout en utilisant abusivement le graphisme d'Iron Maiden pour ses pochettes ou le décor de ses concerts. Son physique de jeune premier s'est aussi progressivement dégradé sous l'effet de la drogue et de l'alcool : Obésité, calvitie, tatouages sur tout le corps, barbe poivre et sel. Paul Di Anno n'est plus qu'un phénomène de foire de seconde zone, poursuivi par la sécurité sociale anglaise pour fausses déclarations, et pas vraiment un "beautiful looser". Atteint d'un cancer (Bruce Dickinson a lui aussi du lutter contre un cancer de la langue mais semble parfaitement rétabli) il lui reste peut-être quelques années pour rebondir après cette dégringolade dans les bas-fonds.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article