Honte au Conseil d'Etat !!

Publié le par Bestfriend

Honte au Conseil d'Etat !!

Le Conseil d'Etat est en France un ensemble de 300 haut-fonctionnaires, souvent énarques, grassement payés dont la nomination reste des plus opaques.Son rôle était au départ consultatif mais ses avis deviennent de plus en plus des ordonnances qui sont sans appel lorsqu'il est saisi et font immédiatement jurisprudence.

L'ordonnance rendu,après saisie par la LDH et le CCIF (comité contre l'Islamophobie en France) est donc d'une extrême gravité puisqu'elle décrète que tout arrêté municipal qui s'opposerait au port de vêtements répondant aux interdits islamiques est désormais illégal. Mais surtout,les termes employés vont bien au delà du simple avis juridique que l'on pouvait attendre des 3 juges concernés : "l’arrêté litigieux a (…) porté une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle ». Il s'agit bien d'un jugement à la fois idéologique et insultant puisqu'il accuse à travers Lionnel Luca, une vingtaine de maires, élus pour la plupart récemment et pas tous de droite, d'avoir gravement bafoué des libertés essentielles!

En clair, si une femme musulmane est obligée par son mari ou son entourage communautariste de porter un burkini sur une plage, ceux qui voudront s'opposer à cette privation de liberté notamment en légiférant, même localement sur une plage, seront impitoyablement pourchassés par cet Etat gauchiste, hypertrophié et liberticide à qui le pseudo de "Stasi" sied chaque jour davantage. Quelle immonde supercherie ! Au départ, la privation de liberté est bien le fait d'un groupe religieux qui décide, par son interprétation de textes sacrés (car dans le Coran Mahomet n'évoque pas la baignade et recommande aux femmes des voiles amples ) que la femme n'a pas le droit d'exposer son corps à la vue des autres. Porter un burkini et autoriser ce port sur une plage publique signifie bien une soumission à ces interdits.

La plage est pour presque toute la population du globe un espace de liberté et de détente. Que ce soit en occident,en Chine ou, je l'ai vu, en Afrique, les gens profitent de leur temps libre pour venir s'y baigner, jouer, danser, chanter et rencontrer d'autres personnes. Les barrières sociales sont justement atténuées dans ces instants où seul reste sur le corps un maillot ou quelque fois un T-shirt léger pour couper le vent ou prévenir d'un coup de soleil. Il n'y a parfois que quelques jours dans l'année où chacun d'entre nous peut venir nager dans une eau de mer enfin tiède. Les quelques instants où l'on peut nager, sentir l'eau glisser sur chaque centimètre carrés de son corps sont précieux, et on s'en rappelle parfois avec délice durant des mois. Quel être humain normalement constitué peut-il se priver volontairement d'un tel plaisir, non pas pour des raisons médicales ou autres, mais uniquement parce qu'une interprétation extrémiste du Coran ou des Hadith lui interdirait?

Bien des femmes musulmanes à travers le monde se baignent avec la même tenue que nos femmes occidentales. Tout le monde a pu voir durant l'été les photos du Yacht d'un prince Saoudien où toutes les femmes femmes présentes étaient en bikini, certaines étant peut-être des "amies" mécréantes, mais d'autres bien issues de la famille royale. L'hypocrisie sur le sujet est bien identifiable et il est indécent que nous autres occidentaux soient montrés du doigt lorsque l'on refuse que sur nos plages s'exerce l'asservissement de la femme par un groupe sectaire dont les intentions liberticides vont bien au delà (interdiction pour les femmes d'épouser un non-musulman ect..). Ces extrémistes quand ils sont au pouvoir, en Arabie Saoudite, mais aussi en Iran (encore pire car les femmes iraniennes avaient le droit de s'habiller librement avant 1979), répriment avec violence toutes les tentatives de se soustraire aux interdits vestimentaires (amendes atteignant 2 mois de salaire,confiscation de la voiture, coups de fouets) quand ils ne ferment pas les yeux sur des meurtres prétendument justifiés par le mauvais comportement d'une femme!

Quand on égrène la litanie de souffrances des centaines de millions de femmes musulmanes par ceux-là même qui sont à l'origine des interdits vestimentaires imposant le port d'un burkini à toutes celles qui voudraient se baigner, l'ordonnance de messieurs Stirn, Tuot, Sauvé, on a vraiment la nausée. Le rapprochement de cette absolution faite aux tortionnaires islamistes en affirmant "le burkini rend libre" et ce qu'avait écrit les nazis à l'entrée du camp d'Auchwitz me semble plus que légitime!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bestfriend 10/02/2017 17:20

Oui,cette instance de types nommés on ne sait comment nous sort des décision qu'il faudrait prendre pour des lettres d'évangile (ou des Fatwa ?).Alors que c'est bien le résultat de la production intellectuels de types qui pour la plupart n'ont jamais bossé en dehors de la fonction publique, n'ont jamais vécu dans des quartiers difficiles ou dans des territoires ruraux abandonnés. Il est temps de supprimer ce machin.

corrector 09/02/2017 07:01

Les têtes à claque du CE ont encore commis un crime contre les Français : constatant le méga scandale de l'indisponibilité d'un vaccin OBLIGATOIRE, ayant fait la preuve de sa tolérance, retiré au prétexte d'allergies (!), ils se font épidémiologistes, affirment sans rire que rien ne prouve l'extrême dangerosité du vaccin hep B, et suggèrent au gov de le rendre obligatoire!!!!

Supprimons immédiatement ce club de fachos.

corrector 24/01/2017 23:04

Il faut que le Peuple ait le dernier mot sur les juges mondialistes en France (conseil d'état) comme en GB (cour suprême).

Bestfriend 04/09/2016 22:45

Au moins les uniformes nazis étaient dessinés par Hugo Boss.Les burqa et burkini semblent l'être par la féé carabosse. Les nazis étaient des barbares civilisés, des prédateurs comme on en a connu au cours des siècles sous toutes les lattitudes, et pas très éloignés du profil du mâle musulman imbu de sa virilité et convaincu de l'infériorité de la femme (rappelons que cela est basé sur une monstruosité du Coran qui prétend que seul l'homme a la semence de reproduction est que la femme n'est qu'un réceptacle). Une femme qui porte un vêtement aussi contraignant,c'est comme un juif que les nazis aurait convaincu de porter l'étoile jaune de plein gré, au point de taper sur les américains qui à la libération voudraient lui enlever. Oui, au vu des horreurs faites par les hommes musulmans à leurs femmes, ce n'est en rien un point Godwin car le degré de violence est le même!

demi-mot 05/09/2016 00:43

Bestfriend, je n'ai jamais vu un juif porter l'étoile jaune de son plein gré. Alors pourquoi faire cette comparaison absurde et infâme avec le burkini qui est un choix vestimentaire et qui n'a strictement rien à voir avec la burqa ? Et pourquoi faire ces généralités répugnantes sur les hommes musulmans qui seraient d'horribles machos oppressant les femmes ?
Vous qui aimez les analogies historiques, vous devriez étudier la période de la Seconde Guerre Mondiale et des années 30. Vous verriez que la propagande anti-musulmane dans laquelle vous vous engagez n'est pas très éloignée de la propagande anti-juive que véhiculaient les nazis et les collabos de cette époque.
Toutes les idéologies haineuses et racistes ont fini dans les poubelles de l'histoire. La vôtre suivra le même chemin.

demi-mot 01/09/2016 13:50

"Le rapprochement de cette absolution faite aux tortionnaires islamistes en affirmant "le burkini rend libre" et ce qu'avait écrit les nazis à l'entrée du camp d'Auchwitz me semble plus que légitime!"

Voici ce qu'on appelle un point Godwin dans toute sa splendeur.
Comparer les membres du Conseil d'Etat à des nazis sous prétexte qu'ils ont rendu une décision logique de droit qui réaffirme le principe de la liberté de se vêtir comme on le souhaite, c'est non seulement stupide mais surtout indécent pour les victimes d'Auschwitz.

Pour moi, le Conseil d'Etat a sauvé l'honneur de la France à travers le monde grâce à cette décision. Les femmes voilées ou en burkini ont parfaitement le droit d'aller à la plage et c'est mentir de dire que toutes ces femmes sont forcées par leurs maris ou autres.

L'Etat n'a pas à réglementer les tenues vestimentaires des gens comme c'est le cas par exemple en Iran ou en Arabie Saoudite.

corrector 05/09/2016 21:04

"n'est pas une religion ni une opinion. C'est un délit."

Phrase toute faite qui ne veut rien dire.

demi-mot 04/09/2016 11:57

Le néo-nazisme n'est pas une religion ni une opinion. C'est un délit.

corrector 03/09/2016 13:26

"Une femme musulmane pratiquante qui porte le voile ou le burkini n'est pas islamiste car elle n'impose sa conviction à personne sinon à elle-même."

Les néonazis non plus.

demi-mot 03/09/2016 09:04

Arrêtez avec Hitler. Vous êtes un obsessionnel compulsif qui ramenez tout ce qui ne vous plaît pas au nazisme dans un but de diabolisation extrême. Exactement comme bestfriend d'ailleurs.
L'islamisme est une idéologique qui consiste à appliquer la charia dans un pays. Une femme musulmane pratiquante qui porte le voile ou le burkini n'est pas islamiste car elle n'impose sa conviction à personne sinon à elle-même.

corrector 02/09/2016 20:34

Demi doit penser que l'alliance historique de Hitler avec les islamistes est un "détail" de l'histoire de la seconde guerre mondiale.