La Stasi trouve même Marine Le Pen plus à gauche que lui !!

Publié le par Bestfriend

La Stasi trouve même Marine Le Pen plus à gauche que lui !!

Ils ne disent plus que Nicolas Sarkozy "a raté son retour" car cela semblerait tellement ridicule même pour le plus borné des gauchistes. L'ancien chef de l'Etat fait de plus en plus peur à toute la clique bienpensante qui pensaient bien d'être définitivement débarrassée de lui, à coup de mensonges sur ses responsabilités (le bobard des effectifs de police après les attentats), à coup de mises en examen (notamment sur l'incroyable affaire des écoutes) ou en mettant Alain Juppé, l'homme de "l'immobilité heureuse" sur un piédestal.

Patatras! Il y a quelques mois, les médias affirmaient que Juppé avait selon les sondages creusé un écart irréversible par rapport à Sarkozy, avec 41% d'intention de vote au 1er tour de la primaire contre 23%. Tellement irréversible qu'alors que la campagne des primaires n'a pas encore commencé, les intentions sont maintenant identiques pour les 2 candidats avec une égalité à 37%! Nicolas Sarkozy apparaît de plus en plus comme un recours face à une aggravation de la situation du pays sur le plan du terrorisme, de l'immigration, de la déliquescence de la république, par rapport à la camomille présentée comme remède par celui que Jacques Chirac appelait "Le meilleur d'entre-nous".

Tous les coups semblent permis par rapport à cette menace de retrouver l'ennemi absolu du système à l'Elysée. J'écoutais hier, à "On refait le monde" sur RTL un Philippe Besson asséner des propos délirant en insultants sur un Sarkozy selon lui "à droite de la droite de la droite", alors qu'il serait responsable de l'existence de Daech,rien que ça ! ( peut-être voulait-il évoquer la Libye comme tout bon pilier du FNPS ?,mais c'était même pas clair). Ces paroles extrémistes et profondément médiocres illustrent bien une nouvelle stratégie de diabolisation de l'auteur de "La France pour la vie" qui va de pair avec une grande complaisance vis à vis du Front National.

Ainsi, beaucoup des ténors de l'Intelligentsia ont salué la réponse de Marine Le Pen lorsqu'on lui a demandé si "l'Islam était compatible avec la République". Réponse affirmative et sans la moindre hésitation ou condition. Ils se sont bien entendu vite répandus sur l'islamophobie qui caractériserait le nouveau Sarkozy, Marine Le Pen serait donc maintenant plus "à gauche" que Sarkozy! Plus compatible avec la doxa bienpensante de nos élites autoproclamées !

Pourquoi pas?

Si être de gauche, c'est considérer que la lapidation, la mise à mort des apostats, les mariages forcés, les multiples interdits alimentaires et vestimentaires, la récitation d'incitation au meurtre des mécréants, les relations sexuelles d'un homme de 50 ans avec une fillette de 9 ans ect... sont compatibles avec la République.On veut bien leur laisser, cet estampillage qui il y a quelques temps pouvait vous faire gagner pas mal de voix et la complaisance de 90% de l'aristocratie médiatique.Les temps changent, mais il fut une période où être de gauche signifiait aussi adorer Staline et Mao alors qu'ils étaient en train d'assassiner des dizaines de millions de personnes et de pointer sur nous des missiles nucléaires. Vous croyez que l'on va pleurer de ne plus être bien considérés par ces inquisiteurs donnant des brevets de gauchitude ?

Il n'est pas question pour nous de s'engager dans une fuite en avant xénophobe, comme on peut le percevoir dans les propos d'Eric Zemmour (délire sur les prénoms à consonance étrangère),mais tout simplement d'être ferme sur nos valeurs essentielles : La Liberté, la Responsabilité, l'Egalité en droits. Les notions de gauche et de droite, nées au lendemain de la Révolution Française ne signifient plus grand chose. Nicolas Sarkozy affirmait " Je ne me pose jamais la question de savoir si mon opinion va être de gauche ou de droite.Quand je lis les journaux où les journalistes se réclament de la gauche, et ce qu'ils disent sur moi, je me dit que je ne doit pas être de gauche". Même soutenu par des centristes, et avec le très modéré François Baroin comme futur premier-ministre,cela ne va pas s'arranger !

Commenter cet article

corrector 23/12/2016 17:59

"c'est la rhétorique du FN tendance "Marion Maréchal nous voilà..."

Elle dit souvent des choses intelligentes.

corrector 02/10/2016 01:03

Demi :

""Trump a raison", c'est la rhétorique du FN tendance "Marion Maréchal nous voilà...""

Magnifique! Je viens de réaliser que Demi faisait suite à mon message disant que Trump avait eu raison lors du débat (qu'il a largement dominé) de parler du risque d'éclatement des bulles (bulle boursière dont beaucoup de commentaires nient l'existence). Mais au lieu de me répondre sur le sujet des prix de marché des titres (est-il surévalué d'après notre ami?), Demi embraye direct en mode réflexe conditionné : Trump = Le Pen = extrême drouate

Alors que le FN veut de l'action étatique partout pour corriger les problèmes et même réglementer le prix du pain (!), The Donald veut libéraliser le marché intérieur, et mettre des barrières douanières avec les pays sont hostiles d'une manière ou d'une autre, pour stopper l'hémorragie d'emplois manufacturiers, qui serait bien pire si Obama avait eu le pouvoir qu'il souhaitait (il est socialiste pur porc, mais il a été freiné par la réalité et par l'opposition conservatrice canada-dry).

Donald Trump promet d'appliquer le programme que les pseudo "Républicains" n'ont jamais appliqué : réduire (idéalement à zéro) les ministères qui n'ont pas lieu d'être, en premier lieu "l'environnement" (qui est du racket organisé par les activistes "verts" et leurs avocats marrons) et l'éducation (qui détruit l'université avec ses normes de "respect" débiles dictées par les féministes 3ème vague échappées de l'asile = "féminazies").

corrector 02/10/2016 19:10

Et paf, la citation a sauté!

corrector 02/10/2016 01:06

>

Alors, sans gogol, c'est de qui? Traduction du programme de The Donald, UMP, UDI, PS, FdG, PC, FN?

Bestfriend 01/10/2016 15:49

Pour avoir droit au label "de gauche" selon demi-mot, il faut être plus à gauche que Mélenchon et si possible une peu islamiste sur les bord. Plenel serait-il donc pour lui le candidat idéal ?

demi-mot 03/10/2016 10:16

Plenel est très bien et il est tout sauf islamiste.

corrector 27/09/2016 10:31

Est-ce à dire que la mafia journaleuse va appeler à faire un "front républicain" avec le FN contre l'UMP?

demi-mot 03/10/2016 10:15

C'est bien la seule chose qui sépare le FN du reste.

corrector 02/10/2016 01:03

Ah ah, il n'y a donc aucune différence entre être européiste et souverainiste?

demi-mot 29/09/2016 10:12

Il n'y a plus aucune différence entre le FN et l'UMP et très peu entre le PS et l'UMP.

Bestfriend 20/09/2016 22:22

Cher demi-mot,
"Si la droite passe en 2017 ect..." Rien que le "si" m'amuse. Vous imaginez peut-être que la gauche qui a fait encore moins de 25% à l'élection partielle de dimanche dernier (dont PS,14%) a une chance de rester au pouvoir?

corrector 28/09/2016 05:33

Les intérêts dans l'entreprises sont convergents sauf en cas de remplacement de la force de travail par une immigration massive.

demi-mot 27/09/2016 11:05

La situation présente, c'est un gouvernement qui défend les intérêts des patrons au détriment de celui des salariés.
Donc c'est un gouvernement de droite !!!

corrector 26/09/2016 00:32

Et donc, comment décrivez-vous la situation présente?

demi-mot 25/09/2016 09:33

L'Etat doit représenter le peuple et non pas le dominer !!!!!

corrector 25/09/2016 02:05

Donc la gauche défend les citoyens contre l'Etat?

Donc je suis de gauche, et Demi est de droite!!!!