Les médias français,complices des mensonges de Hollande

Publié le par Bestfriend

François Hollande a hier annoncé, en direct à la télévision qu'il renonçait à se présenter à la prochaine élection présidentielle. Ce renoncement, un de plus, met un point final à un quinquennat désastreux du candidat que les médias avaient choisi pour les français il y a 5 ans,contre un Nicolas Sarkozy sur lequel ils vomissaient matin,midi et soir.

Tout le monde a pu noter qu'avant de faire part de sa décision,l'actuel locataire de l'Elysée s'était permis de dresser un bilan extrêmement flatteur de son action à la tête du pays,de quoi s'étonner de la décision annoncée à la fin du discours. Cette énumération que M.Hollande présentait comme une succession de réussites n'était un tissus de mensonges grossiers que seuls les plus zélés des socialistes pouvaient encore avaler. Mais, je pense que la majorité des français ne mesure même pas à quel point ce mensonge va loin et à quel point le bilan des socialistes au pouvoir s'avère profondément calamiteux. Beaucoup estiment que finalement,l'action menée de Mai 2012 à Décembre 2016 n'aura pas été meilleure mais pas forcément plus mauvaise que celle menée de Mai 2007 à Avril 2012. Ceci, car les médias ont fait preuve, après un acharnement parfois délirant envers Nicolas Sarkozy, d'une complaisance plus que coupable envers François Hollande.

On compare 2 bilans dans 2 contextes totalement différents.Le chômage et la dette ont augmenté très fortement (après avoir baissé la première année du quinquennat de Nicolas Sarkozy) en France entre 2008 et 2012 du fait d'une crise considérable qui a provoqué des dégâts souvent bien plus conséquents dans les autres pays occidentaux. La crise mondiale,et les français abreuvés par un discours mensonger en permanence l'ignorent, s'est terminée en 2013, et les socialistes ont au contraire bénéficié progressivement d'une conjoncture extrêmement favorable : Baisse des prix du pétrole allégeant les dépenses des ménages de 7 milliards d'€, baisse des taux d'intérêt permettant à l'Etat d'économiser 10 milliards par an en service de la dette,rebond du commerce international permettant à bien des pays européens de voir leurs exportations augmenter fortement et à leur industrie de se fortifier. Mais voilà, ce "parfait alignement des planètes", M.Hollande n'en a rien fait de bien,et au contraire, la France a continuer à s'enfoncer comme aux pires moments de la crise; le chômage n'a commencé que récemment à diminuer de quelques %,mais cela fait 3 ans qu'il baisse dans toute l'Europe et dans certains pays, pas seulement l'Allemagne, il est 30% en dessous du niveau de 2012 !! Chez nous, il est encore 20% au dessus!

L'un des mensonges les plus inacceptable qu'a pu proférer François Hollande hier concerne les comptes publics qu'il a prétendu avoir "assainis". Ceci d'autant plus que j'ai vu à quel point on a pu reprocher à Nicolas Sarkozy d'avoir aggravé la dette de 600 milliards d'Euros! La dette a augmenté fortement en France durant la crise car précisément, les pays occidentaux ont tous choisi de mener temporairement une politique keynésienne pour ne pas faire entrer les économies dans une spirale récessive comme cela s'est produit en 1929. Quel crétin de gauche ou souverainiste va oser nous dire qu'il fallait faire autrement? Car cette stratégie a réussi! La crise que l'on annonçait d'une gravité extrême avec le risque de faillite de nations entières a été jugulée en moins de 5 ans (alors que la crise de 1929 était loin d'être résolue en 1939), et les économies ont rebondi dès 2011 (hausse du PIB de 1,7% en France, déficit ramené au niveau raisonnable de 5,1%), et dès 2013 le chômage a baisse de manière significative dans toute l'Europe et aux USA. Dès 2013, on a vu également les pays occidentaux ramener leurs déficits aux niveaux d'avant crise et donc de commencer à se désendetter...sauf dans l'hexagone de M.Hollande où la dette a continué à augmenter presque au même rythme !

Le graphique est très clair. Avec N.Sarkozy au pouvoir,le pays était dans la moyenne européenne concernant l'Etat de ses comptes publics, et parfois un peu mieux que la moyenne. Avec l'arrivée des socialistes,la France a hypothéqué ses chances de rebond économique et d'assainir ses comptes publics! Ce n'est pas N.Sarkozy qui nous a coûté 600 milliards de dettes mais F.Hollande qui nous a coûté infiniment plus cher en continuant à nous endetter dans une période économiquement faste depuis la mi-2013!

Bien peu de Français peuvent analyser les chiffres comparatifs sur le chômage, sur la dette et on peut une nouvelle fois en vouloir aux médias de leur mentir en laissant entendre,comme le fait aussi le FN que la gauche n'a pas fait pire que la droite. Les médias notamment français hurlent contre les réseaux sociaux qui selon eux seraient d'une mauvaise influence pour l'opinion publique, mais ils continuent précisément de montrer à quel point notre modeste action militante est nécessaire.

Commenter cet article

corrector 08/01/2017 10:50

"Réduire la consommation d'énergie, c'est préserver les ressources naturelles"

Encourager à acheter des appareils moins consommateurs n'est pas forcément un encouragement à faire des économies d'énergie.

Montrez-nous que les politiques d'incitation contribuent à réduire la consommation d'énergie.

demi-mot 09/01/2017 11:54

Oui

corrector 08/01/2017 14:41

Ah bon, c'est ça votre critère d'économie d'énergie?

demi-mot 08/01/2017 13:50

Consommation d'électricité en France.
2010 : 7737 kWh / hab
2013 : 7374 kWh / hab

corrector 03/01/2017 06:19

"C'est pas vous qui disiez que le dernier pic de pollution à Paris provenait des centrales à charbon allemandes !!!"

Demi ne peut pas gérer la "contradiction" intellectuelle selon laquelle une technologie a des bons et des mauvais cotés. Mentalité d'un enfant de 4 ans.

"On a vu çà à Tchernobyl et Fukushima !!!"

Oui. Tchernobyl est habitable et habité. Personne à Fukushima n'a eu à se plaindre. Pas un poisson, pas un animal, pas un arbre.

"Les éoliennes tuent infiniment moins d'oiseaux que les énergies non renouvelables."

Demi est en plein déni.

demi-mot 11/01/2017 11:44

Mais de quoi il parle ?

corrector 09/01/2017 12:35

Le fait est que je n'ai jamais dit ce que vous prétendez.

Vous mentez.

demi-mot 09/01/2017 11:55

Les faits sont têtus.

corrector 08/01/2017 14:52

Pourquoi pas un milliard

demi-mot 08/01/2017 13:53

1 million de morts à Tchernobyl, c'est rien pour corrector.

corrector 31/12/2016 04:22

"Réduire la consommation d'énergie, c'est préserver les ressources naturelles et diminuer la pollution et la dégradation de la planète."

Pour la trentième fois, consommer moins d'énergie et préserver la planète ou diminuer la pollution n'a rien à voir.

Utiliser exclusivement le bois des forets pour se chauffer causerait une pollution importante et la destruction rapide de la foret. Les centrales à charbons basiques permettent de préserver la foret et les centrales à charbon équipées de filtres complexes permettent de piéger une grande partie des particules, sulfures, etc.

La fission nucléaire permet de fournir énormément d'énergie pour quasiment aucun rejet et aucun impact sur l'environnement de la centrale.

À l'inverse, les éoliennes tuent énormément de chauves souris, d'espèce d'oiseau importantes, parfois menacées. On ne parle pas d'une espèce de grenouille dont tout le monde se foutait avec le projet de retenue d'eau de Sivens. On parle d'espèce qui ont une grande importance écologique. Mais la goche a accordé une sorte d'immunité aux industriels de l'éolien pour les dommages environnementaux qu'ils causent. Aux USA, l'EPA a augmenté son emprise fasciste, allant jusqu'à réguler la qualité de l'eau des marres, demandent aux industriels du nucléaire de ne pas larger trop de boue dans les cours d'eau, boue qui provient des points de captage de ces cours d'eau... mais laisse les industries "renouvelables" tranquilles. Sauf les grands barrages, seuls renouvelables utiles, qui sont souvent détruits!!!!!

Il n'y aucun lien entre la quantité d'énergie et l'impact sur l'environnement; utiliser des sources d'énergies naturelles "renouvelables" demande de capter des flux sur de grandes surfaces et donc de modifier des zones naturelles. L'utilisation d'énergies plus concentrées a un moindre impact environnemental.

C'est pour cela que les personnes qui s'intéressent vraiment à l'environnement n'ont pas ce rejet de la fission nucléaire qui caractérise les fascistes "écolos".

Si vous aviez le souci de l'environnement, vous ne seriez pas amoureux des soi-disant "renouvelables" qui évidemment n'en sont pas rien dans une éolienne n'a poussé sur un arbre.

L'escroquerie des "renouvelables" est évidente même pour un gamin de 10 ans.

L'environnementalisme hystérique et débile a pour objet de contrôler chaque activité humaine qui pourrait impacter l'environnement, donc toutes sans exceptions, au nom d'un idéalisme délirant. C'est évidemment un fascisme. Hitler est bien le premier environnementaliste célèbre.

Mais c'est un fascisme au nom d'une "science" promue par des organismes soi-disant scientifiques mais en fait inter-gouvernementaux comme le "GIEC". C'est un fascisme au nom de la science, comme la "science" nazi. L'université qui se prête à cette mascarade n'y survivra probablement pas!

En tout cas, Trump arrive. Le monde libre a un leader à nouveau. Les républicrates n'ont évidemment pas de couilles mais Trump lui oui.

demi-mot 10/01/2017 11:43

Alors détrompez-moi. Avec des preuves.

corrector 09/01/2017 12:35

Demi ment encore.

demi-mot 09/01/2017 11:57

Les lignes à haute tension tuent bcp plus d'oiseaux que les éoliennes.
Si l'on suit corrector, supprimons les lignes à haute tension.

corrector 08/01/2017 14:53

Ce qui démontre encore le danger de l'éolien.

Demi confirme ce que je dis, encore une fois. Il ne comprend pas lui-même ce qu'il démontre.

demi-mot 08/01/2017 13:55

Selon l’Ademe, les éoliennes ne tuent en Europe, en moyenne, par pylône et par an, qu’entre 0,4 et 1,2 oiseau chacune.

corrector 23/12/2016 15:12

"bestfriend parlait d'ISF, de 35h, de taux de chômage. Rien à avoir avec la consommation d'énergie."

Attaque typique des négateurs de l'énergie, c'est à dire la goche de Sarko à Lagarde.

"L'énergie" est la seule entrée qui est commune à tous les processus d'extraction ou de transformation. Si vous agissez sur l'énergie, vous agissez sur TOUT. Donc le parfait fascisme est basé sur l'énergie, le fascisme UMPS-FMI-OCDE.

Vouloir baisser la consommation d'énergie c'est rendre tout le monde plus pauvre.

Humilier les pauvres est le programme des travaillistes en GB. Ils ne devront plus posséder de voiture dans 10 ans.

Donald Trump est le seul dirigeant anti-fasciste aujourd'hui.

demi-mot 31/12/2016 01:21

Réduire la consommation d'énergie, c'est préserver les ressources naturelles et diminuer la pollution et la dégradation de la planète.
Ça n'a rien à voir avec le fascisme.

PS : j'ai l'impression de parler à un débile.

corrector 30/12/2016 12:05

Celui qui s'attaque à la consommation d'énergie s'attaque à tout, il veut tout contrôler.

C'est l'essence même du fascisme.

demi-mot 27/12/2016 11:59

Je ne vois pas le rapport entre le fascisme et la consommation d'énergie.
Encore une fois, le "cerveau" de corrector s'englue dans ses obsessions maladives.

corrector 21/12/2016 01:32

"c'est à dire alléger considérablement le coût des institutions au sommet de l'Etat"

Le fonctionnement des comités bidons revient trop cher pour généralement aucun bénéfice, mais le principal problème est la confusion idéologique de combat et le n'importe quoi économique propagée par Sarko-Lagarde-FMI-OCDE.