Réflexions sur Guantanamo

Publié le par Le Monde de Bestfriend

Pour 99% de l'opinion publique mondiale et notamment occidentale, l'enfer sur terre se trouve à Guantanamo. C'est là que l'ennemi américain dirigé alors par  l'ignoble Bush aurait emprisonné illégalement et torturé des hommes comme vous et moi.

Les photos ont fait le tour de monde, de ces "pauvres" prisonniers enchainés, bardés de tenues oranges ridicules et enfermés dans des cellules grillagées dénuées de tout confort. On a surtout évoqué recemment et grâce à la nouvelle administration Obama, des cas de torture qui ont fait s'émouvoir tous les bonnes consciences de la terre tant les révélations étaient insupportables.

Voilà par exemple sur les grandes places de capitales prospères, les démonstrations de "la torture" pratiquée notamment 183 fois sur un certain Khalid Cheikh Mohamed : Le waterboarding.
Comme cela a été décrit précisément à travers les médias, cela consiste à donner au prisonnier l'illusion qu'il est en train de se noyer. On l'allonge la tête légèrement penchée vers le bas, on lui recouvre le visage d'un linge opaque et on verse ensuite de l'eau froide avec un sceau.

Les droitdelhommistes qui au milieu des capitales occidentales font des démonstrations explicites de la technique utilisée ont-ils conscience de l'apologie qu'il font des pratiques utilisées ?

En effet, comme le montre les images et d'autres montrées sur les nos écrans de télé ou d'ordinateur, tout cela ressemble à un pétard mouillé. La technique semble certainement très discutable lorsque l'on se réfère aux principes d'un état de droit, mais pour autant ce traitement n'a vraiment aucun rapport avec ce qui est communément appelé une torture. Cette torture qui dans l'histoire ancienne ou récente a frappé tellement d'innocents, les faisant souffrir dans des conditions réellement horribles, les mutilant, leur laissant des séquelles irréversibles quand la mort n'était pas au bout du chemin de croix; et avec également au bout du compte bien peu de sanction pour les tortionnaires.

Appeler cela de la torture me fait penser à ceux qui utilisent le mot génocide à tort et à travers, comme les commando anti-avortement qui font l'amalgame entre la shoah et la mort d'embyons de moins de 12 semaines.
Quelle insulte pour les véritables victimes, au nom de la guerre contre l'ennemi Bush !

Dans les détails des informations transmises par l'administration Obama, on découvre un élément que les média ne s'embarrassent pas de mentionner : Le waterboarding n'a apparemment plus été utilisé depuis la fin 2004. L'administration Bush a donc elle-même décidé de ne plus utiliser ce procédé en dehors du contexte exceptionnel de l'après 11 Septembre, envers des terroristes dont le projet était tout simplement de créer une structure capable d'assassiner des millions de personnes.

Il y a donc un décalage indécent entre la réalité et l'instrumentalisation par des organisations gauchistes, droitdelhommistes mais aussi islamistes et à la limite du terrorisme des excès d'une politique qui finalement aura plutôt réussi à destabiliser fortement Al Quaïda.

D'autant plus que l'on retrouve à proprement parler sur Guantanamo un grand décalage entre la caricature qu'en ont fait les médias et la réalité. On veut bien croire qu'il n'est pas très agréable d'être privé de sa liberté dans une région qui habituellement est l'un des lieux les plus appréciés de la planète pour y passer des vacances. Mais demandez donc ce qu'en pense le détenu d'une prison française lambda, située dans un région où l'hiver peut être très rude, où le chauffage est déficient, l'humidité permanente, la chambre prévue pour 3 personnes occupée par 6.

Car l'indignation que peut susciter Guantanamo, lorsqu'au moment du repas, on vous balance quelques images chocs des prisonniers du camp Delta, qui n'était qu'une petite partie de l'ensemble, s'estompe lorsque l'on compare ce camp "immonde" à la réalité de la détention à travers le monde.
Et en particulier dans les prisons de nos pays. Au plus fort de l'indignation contre Guantanamo, une députée belge, importante figure du Parti Socialiste a visité le camp avec deux de ses collègues, dans le cadre d'une enquête de l'OSCE. Ses propos  décrivant Guantanamo "plus respecteuse des droits de l'homme que les prisons belges" ont profondément choqué dans son pays, mais n'ont guère été repris par exemple en France.
http://www.amnestyinternational.be/doc/article7242.html

En effet, la plupart des prisonniers sont en tenues blanches peu contraignantes, passent leur journée à jouer au football,lire,regarder des vidéos ou manger des glaces. La plupart ont pu soigner leur dentition mise à mal par des années de Jihad et lorsque l'un d'entre-eux est tombé gravement malade, les américains ont fait venir un bloc opératoire pour le soigner d'urgence.
Esperons, que depuis les conditions de détention des détenus belges se sont améliorées car pour ce qui concerne Guantanamo, leur nombre a fortement diminué et tourne maintenant autour de 200 en attendant la fermeture promise par Barrack Obama. Pour combien de temps ?


 

Commenter cet article

bestfriend 21/10/2009 22:05


Le waterboarding, mis en scène, n'a selon les derniers rapports de l'administration Obama concerné que 3 personnes dont Khalil Cheikh Mohamed, l'organisateur des attentats du WTC, et durant 1 an
seulement.

Se servir de ces éléments certains pas joli joli pour imposer le postulat que les américains ont massivement torturé les prisonniers de Guantanamo, c'est de la propagande de régime totalitaire.

Tiens aujourd'hui, je viens de lire le récit d'un écrivain très hostile à l'ancien président américain et qui a rencontré des ex-détenus de Guantanamo. Il a été surpris d'apprendre que le Coran,
dont pourtant 1 exemplaire était donné à chacun des détenus, ne venait qu'en 3e position des lectures de prisonniers de ce que la pensée unique considère comme la pire prison de la planète.
Les ex-terroristes cueillis en Afghanistan préférait lire Harry Potter et je ne sais plus quel ouvrage de masse très occidental. Involontairement l'article révèle que plus de 10 000 livres était à
la disposition des détenus du camp !!!

Je ne dit pas que Guantanamo est le paradis sur terre, mais que la victimisation des détenus, qui tout de même ont clairement voulu organiser des carnages à grande échelle, imposer un ordre
talibanesque à l'ensemble de la planète, est d'une profonde indescence.


galopin 29/08/2009 00:32

Jai une idée mon cher, je vais venir chez vous, vous enlever sans aucun motif, vous transporter par avion a travers je ne sais combien d'etats, vous amener dans une prison, vous faire asseoir 12h sur 24 en position fétale tout en diffusant une musique a la limite de vous trouer les tympans, vous interroger 10h sur 24 et vous waterboarder 2h sur 24. Le lendemain, ne vous inquiétez pas, vous dormirez 2h!

De la torture, ça?? Non jamais!