La Sarkophobie orchestrée par les média

Publié le par Le Monde de Bestfriend

On n'a jamais vu dans l'histoire récente du pays, une incitation à la haine envers un dirigeant politique notamment de la part d'une bonne partie des média. Le plus édifiant dans l'histoire, c'est que ce dirigeant politique n'est pas le chef d'un parti extremiste financé par les services secrêt d'un pays braquant ses missiles sur nous, ou d'un parti cachant à peine sa nostalgie pour le 3e Reich. Il s'agit tout simplement du président de la république élu avec une large avance lors d'un scrutin qui a recueilli une participation de 83%.
Couve Je-suis-partout

D'ailleurs à peine élu, Nicolas Sarkozy a été l'objet d'attaques d'une violence extrème parfois de média soutenant des idées pas forcément très éloignées de celles de l'UMP. Depuis Mai 2007, voire même un peu avant, pas une fois la une de l'Hebdomadaire Marianne ne titre autre chose qu'une attaque envers Sarkozy, ou envers ses amis ou alliés politiques. Des attaques parfois très personnelles et à la limite de l'indécence comme celle faisant le lien entre le divorce demandé par Cécilia  et la chute du Chef de l'Etat dans les sondages.
marianne-copie-1.jpg

Alors que Marianne et son mentor Jean-François Kahn soutiennent ouvertement François Bayrou qui en vue de la présidentielle de 2007 était allé voir Nicolas Sarkozy pour lui proposer de faire de lui son éventuel premier ministre.

L'une des raisons d'ailleurs de l'ouverture à gauche de Nicolas Sarkozy est qu'il sait très bien à quel point une partie non négligeable de la droite le hait profondément, le considère comme indigne de les représenter, lui reproche tout comme Jean-Marie Le Pen de n'être pas du terroir. Je les ai entendu de vive voix s'indigner de voir Sarkozy sortir de l'Elysée avec des Nike au pied; ou alors considérer qu'on ne peut pas être président des français quand on ne boit pas d'alcool, et donc pas de vin.


On peut d'ailleurs se demander quelle était la raison de la haine affichée envers Sarkozy par le quidam qui lui a balancé "touche moi pas, tu me salis" au Salon de l'Agriculture. Un journaliste affirme avoir essayé sans succès de savoir qui était l'homme en question, considéré comme un heros par tous les sarkophobes.
Etait-ce un agriculteur révolté par la politique de Sarkozy sur l'activité concernée ? C'est peut-être l'un des rares domaines où il y a une totale continuité par rapport à ce qui pouvait être fait ou dit du temps de Chirac.
N'il y avait-il pas une certaine probabilité pour que l'attitude de ce personnage soit motivée par des considérations xénophobes voire antisémites ?? Plusieurs petits détails laissent penser que cette éventualité est à prendre au sérieux mais apparemment, on n'en saura jamais rien. Il est tout de même étonnant de voir que les média sont capables d'intercepter un SMS envoyé par le président de la république, mais soient incapable de retrouver un type dont le visage a été vu par la casi-totalité des français.

Ce qui est clair, c'est que l'interprétation faite par une partie de la presse et des français me semble surprenante. Le coupable, c'est Sarkozy, qui a insulté un brave citoyen comme vous et moi.
  smssarkozycecilia2

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

new ms windows 06/12/2013 08:22

Sarkozy had been in the news all the time from the very beginning he bacame the president and he had been glorified by the media since he was in the news.But we cant ignore the fcat that he was always a better leader.

pol 08/05/2012 12:43

oui, ce qui est terrible, c'est que cette haine continue; et les gens l'ont profité pour faire la mal, même pour être élu. C'est sale cette affaire. Quant à Sarkozy, une belle leçon pour nous des
étrangers. Un président d'origine immigré sur la tête des français, c'est insupportable pour certains, surtout les PS

anonyme 17/04/2012 04:51

un conseil au petit Sarko, casse-toi et ton UMP
il y a qaund-même de non Français qui te detestent plus que nous ici

http://achrefsnoussi.over-blog.com/article-sarkozy-le-ben-ali-de-la-france-103307907.html

parce que t'es archi-nul

Le Monde de Bestfriend 24/08/2009 22:44

Sarko est un homme politique très humain.
Son comportement est plus proche du pequin moyen que celui des sphynx que nous avons eu par le passé, pour notre plus grand malheur d'ailleurs.

Foup 13/08/2009 15:19

Que les médias, qui ont encensé Nicolas Sarkozy après son élection avant de le vouer aux gémonies de manière unanime plus tard, suivent des modes et "n'osent pas tout raconter", nous sommes d'accord. Pour moi la première réaction était aussi démesurée que la seconde ; l'instinct grégaire des grands médias n'est plus à prouver.

L'attitude de l'hommme et celle du président sont un peu similaires. Un "touche moi pas" (dont nous supposerons qu'il n'est pas à rapprocher d'une injure raciale) d'un homme, un "casse toi pauvre con" d'un président. Si l'attitude du premier était peu respectueuse, l'attitude du second était indigne d'un chef d'Etat. L'homme était peut être irrespectueux, le président a oublié son rôle de représentant. Nicolas Sarkozy l'a d'ailleurs regretté à demi mot récemment. Enfin, on peut en discuter mais ce n'était pas le point que je soulevais. Il est simplement trop simple et inaproprié de répondre à un problème politique, sociologique, sociétal ou ce que l'on veut (la critique trop appuyée peut être du président) par une accusation de haine raciale.

Bien à vous