Guillon, Zemmour et la loi Taubira ...

Publié le par Bestfriend

Que de chahut médiatique pour cette affaire Guillon !!!
Ce type n'est qu'un de ces nouveaux comiques attirés par l'appat du gain et dont les revenus sont parmi les plus élevés du show-business. Guillon qui n'a pas spécialement le talent de faire rire a trouvé un créneau encore libre pour attirer du monde à ses spectacles : Le flingage de politiques à coup de lance-flamme verbal, si possible tirant dans le dos et en dessous de la ceinture.
7143-stephane guillon et sa compagne a roland garros 2009
296812-stephane-guillon-sort-de-canal-au-637x0-2
Stéphane Guillon à Roland Garros (pendant que l'on bosse), et dans sa Porsche de collection.

Si on en croit les articles qui lui sont consacrés, le métier de sniper humoristique rapporte gros, entre un salaire très confortable sur Canal +, un peu plus syndical sur France Inter pour quelques minutes d'antenne, les spectacles qui comme pour les autres "comiques" ne coûtent pas bien à cher à organiser, les DVD et droits d'auteur sur Rire & Chanson, ont n'est pas loin des revenus des icones de l'humour gaulois d'aujourd'hui, que ce soit Eric & Ramzy ou Franck Dubosc ..

Pour autant, il me semble qu'il n'y a rien de pire face à ce genre de personnage, bien caché dans sa bulle, pouvant sortir à tout moment le parapluie de la liberté d'expression , que de réagir par la voie hiérarchique. A mon avis, entre 4 yeux face à Sarko, Strauss-Kahn ou Besson que l'on ferait bien de ne pas sous-estimer, le Guillon ne fera pas le malin.
Stephane Guillon stephane guillony
 

La posture consistant à jouer les victimes de la censure, alors que seul Zemmour a vraiment été inquiété professionnellement et poursuivi en justice. Stéphane Guillon est un faux rebelle, un vrai opportuniste.

On peut reconnaître à "l'humoriste" un certain talent ... pour choisir ses victimes. Il prend en général des personnages qui même brûlés au fer rouge de l'infamie guillonesque ne risqueront jamais de susciter quelque empathie. Je me demande bien ce qui ce serait passé si le directeur du FMI que Guillon dépeint comme le dernier des obsédés sexuels, avait été noir. Et comment aurait réagit notre intelligentsia si l'homme aux « yeux de fouine et au menton fuyant…idéal pour trahir » s'était appelé Mouloud Aounit ou Azouz Begag. Il ne me semble pas que Bedos et compagnie l'auraient soutenu à ce point, comme si la liberté d'expression était menacée dans le pays. (A mon avis, le jour où elle le sera vraiment, il ne faudra pas trop compter sur ces types-là pour la défendre).

Car en fait, au même moment, un brillant intellectuel dont je ne partage pas forcément les idées a eu droit à un véritable lynchage médiatique orchestré par tous les bien-pensants du pays, pour avoir clamé que "la plupart des trafiquants de drogue étaient des noirs et des arabes". Effectivement, Eric Zemmour aurait pu évoquer calmement la surreprésentativité des noirs des arabes parmi les prévenus des affaires de stupéfiants; mais il faut tout de même se rappeler qu'il répondait chez Ardisson à des propos déjà très limites d'une responsable d'association considérant qu'en général, les fonctionnaires de police avaient un comportement raciste en "ne controlant que des noirs et des arabes".
161661-eric-zemmour-637x0-2 Osbaf
La semaine précédent l'affaire Zemmour, voici ce que titrait le magazine télé du nouvel Obs.

Comme l'a fait remarquer Philippe Bilger, avocat général à la Cour d'appel de Paris,Zemmour ne fait que décrire une réalité qui fait que les personnes dont il a parlé représentent bien 70% des arrestations liées au trafic de drogue alors que leur poids démographique en France tourne autour de 10%. Il se trouve maintenant que Zemmour un temps convoqué pour un entretien préalable à un licenciement au Figaro semble pouvoir échapper à la sanction, mais que c'est Philippe Bilger maintenant qui est sur la sellette vis à vis de sa hiérarchie.

S'il y a eu dérapage, ce n'est donc pas Zemmour qui en est l'auteur, mais tout ces tenants de la bienpensance, pour qui le débat sur l'identité nationale est un retour à la France de Vichy. Puisque Zemmour demeurre attaqué en justice par la LICRA, menacé par une action du MRAP envers le CSA et maintenant poursuivi pour diffamation par  ce pilier du "politiquement correct" qu'est Thierry Ardisson. Heureusement, les apprentis censeurs sont allés tellement loin que pas mal de personnes assez éloignées politiquement du binome d'Eric Naulleau ont fustigé cette chasse à l'homme.

Pour conclure, en matière de stigmatisation, je me suis rappelé avoir étudié il y a quelque temps la loi Taubira du 21 Mai 2001 (C'est marrant, c'est la même Taubira qui a facilité l'accession de Le Pen au 2e tour de la présidentielle de 2002). Il était certainement temps de voter une loi sur l'esclavage pratiqué à travers les siècles avec notamment cet immonde commerce triangulaire pratiqué par les occidentaux, mais encore fallait-il ne pas tomber dans une exclusivité qui rappeleraient les propos de Luis Farrakhan, le Le Pen noir, comme quoi "les blancs et les juifs sont génétiquement prédisposés à l'exploitation des autres".

 Voici l'article 1er de la loi Taubira :
 
"
La République française reconnaît que la traite négrière transatlantique ainsi que la traite dans l'océan Indien d'une part, et l'esclavage d'autre part, perpétrés à partir du XVe siècle, aux Amériques et aux Caraïbes, dans l'océan Indien et en Europe contre les populations africaines, amérindiennes, malgaches et indiennes constituent un crime contre l'humanité."

Il est étonnant de constater que ce texte accrédite ouvertement le fait que la casi-totalité des esclavagistes de l'histoire auraient été "blancs",et qu'ils n'en n'ont jamais été victimes. La traite pratiquée par les occidentaux, qui représente 95% des livres, films, ouvrages, discours liés à l'histoire de l'esclavage pour sans doute pas plus de 5% des victimes est la seule qui semble vraiment visée par le législateur (à majorité socialiste à l'époque). Alors que non seulement il est établi que la civilisation musulmane a causé la déportation d'un nombre tout aussi important d'esclaves (14 millions dont 2 millions d'européens), mais que l'esclavage pratiqué par des africains noirs sur d'autres africains noirs totalement ignoré par la loi Taubira pourrait encore représenter des chiffres bien supérieurs puisqu'il continue de se pratiquer !!!

Christiane Taubira - Royal & Zapatero's meeting in Toulouse lesclave-62awk
Il est étonnant qu'une femme telle Mme Taubira n'ait jamais entendu parler de la "traite des blanches".

Et on ne parle même pas du casi-statut d'esclave de centaines de millions de femmes chez ceux que l'on n'aurait pas le droit de traiter d'esclavagistes (car la loi Taubira prévoit des sanctions lourdes pour les contrevenants). Je me rappelle avoir lu récemment dans un livre de Max Gallo qu'un musée au Bénin raconte comment les 34 épouses d'un roi d'Abomey défunt, ont été enterrées vivantes avec lui. Le pire est qu'il est écrit dans ce musée que ces 34 pauvres femmes auraient été consentantes !!!

A coté de Christiane Taubira, Guillon et consorts, Zemmour est un poête.

 

Prochain Sujet : " Maman, la Chiraquie revient !!!"

Commenter cet article

Bestfriend 11/02/2017 13:16

Intéressant! Si Brasillach a toujours été d'extrême-droite, Drieu et surtout Déat ont fait un long parcours à gauche donc les dictatures meurtrières, donc vous parlez, elles étaient marxistes!

zezelefacho 10/02/2017 20:59

Ce zemmour fait penser à un pauvre type essayant d’imiter les propagandistes du nazisme et du franquisme.On trouve ses modèles de pensée chez les idéologues des années 1930 (Déat,Drieu la Rochelle,Brazillach par exemple)fascinés par des dictatures meurtrières seules à même,selon eux,de régler différents problèmes.Ce n’est pas seulement pitoyable et misérable.Ces gens que zemmour & consorts admirent sont entrés dans l’histoire en tant qu’apologistes du crime de masse.

bestfriend 11/05/2010 20:37


Merci Nicolas. C'est très réussi. A croire que la belle plante américaine vous a tapé dans l'oeil.


Bestfriend 27/04/2010 19:18


Merci Rubens.
Le genre de commentaire qui donne envie de continuer à travailler sur ce blog, en essayant non pas d'être un occidental obtu, mais en essayant de déterminer là où on cherche à nous égarer, à nous
manipuler.


RubenS 27/04/2010 15:56


La traite des Noirs est un crime contre l'humanité, comme toute forme d'esclavage.
L'esclavage a été une pratique qui a affecté la quasi-totalité de l'humanité. Le terme esclave lui-même vient des slaves qui constituaient la majorité des esclaves dans l'empire romain.
La loi Taubira a créé une spécificité juridique à l'esclavagisme européen, et c'est en cela que ce devoir de mémoire est bien partial, car comme vous le dites clairement, quid des autres traites?
De plus, comme vous le soulignez, les populations "blanches" ne sont pas considérées comme ayant été aussi les victimes de cette pratique barbare.
Il y a donc le problème de la visibilité de l'esclavage. Or, entre le milieu du VIIème siècle jusqu'à la moitié du XIXème siècle, les Africains déportés dans les pays musulmans étaient castrés,
quand ils n'étaient pas (rarement) enrôlés dans les armées du califat/sultanat, d'où l'absence de descendants.
Si l'empire ottoman a interdit l'esclavage dans la majorité des territoires qu'il contrôlait à la fin du XIXème siècle (soit la quasi-totalité du monde sunnite), ce ne fut que sous la pression des
Américains, des Anglais et des Français.
Ainsi, la vérité historique est dissimulée par un sentiment de culpabilité que les européens/ Blancs ressentent à juste titre, mais cette dissimulation est encouragée par les descendants des
victimes qui occultent treize siècles de leur propre martyr. Or, une victime qui ne connaît pas la source de ces souffrances les plus graves, se condamne à demeurer une victime, et des bourreaux
qui ne reconnaissent pas leurs crimes, continuent à vivre en meurtriers.
En prenant conscience de leurs fautes et en les dénonçant, les occidentaux ont démontré leur progressisme sur la question. L'Histoire ne fait avancer que ceux qui cherchent la vérité et non ceux
qui se bornent à camper sur des postures dogmatiques et manichéennes.
Très bon article.