La dérive islamiste du fan-club d'Aimé Césaire.

Publié le par Bestfriend

ddn  cesaire

Dieudonné l'a avoué à la télévision d'Etat iranienne. Il se revendique islamiste et considère que le Coran est au centre de sa vie spirituelle. Durant bien longtemps, il a essayé de noyer le poisson en s'affirmant sans plus de religion que votre serviteur. Mais ses fréquentations de plus en plus pileuses, ses affirmations de plus en plus calquées sur le discours du Hamas ou du régime d'Ahmadinejad trahissait une radicalisation sans retour possible.

 

Rappelons qu'après s'être fait prier pour rencontrer Nicolas Sarkozy, après avoir un moment refusé, Aimé Césaire avait acceuilli à bras ouvert Dieudonné déjà coupable de nombreux dérapages, déjà proche du mouvement de Louis Farrakahn, Nation of Islam dont il reprenait l'essentiel des thèses "anti-impérialistes"; enfin si on parle de la lutte contre l'impérialisme des blancs, pas l'impérialisme islamique ou de grands leaders africains. Par ailleurs, j'avais lors de l'article sur le Parti des Indigènes de la République ("Le PIR est à vomir"), dénoncé l'allliance d'antillais se réclamant d'Aimé Césaire avec des islamistes qui soutiennent ouvertement le terrorisme du Hamas, mais également le pouvoir nazislamiste de Téhéran. Sur le site du PIR, un article dénonçant l'opposition iranienne comme vendue au sionisme (alors que Moussavhi, leader de cette opposition est l'un des fondateurs du Hezbollah) était signé non pas d'un musulmane mais d'un antillais pas (encore) converti.

1065517 le-ministre-de-l-education-nationale-vincent-peillo

Bien entendu, on pourrait considérer que cette cohabitation discutable ne concerne que quelques éléments marginaux. Mais ce n'est pas du tout le cas. Il est en effet préoccupant de constater que la complaisance, voire le soutien au Hamas peut concerner les personnages au plus haut sommet du pouvoir socialiste. En effet, en parcourant le blog de la ministre de l'enseignement supérieur, Georges Pau-Langevin, j'ai trouvé des propos assez surprenants de la part d'un membre du gouvernement français, d'une femme en plus (quand on voit comment elles sont traitées à Gaza, privées par une Fatwa de leur demi-part d'héritage octroyée par Mahomet).

Pau 2

Evoquant la violence de l'Etat israëllien, elle poursuit "

Ce qui n'excuse pas celle du Hamas. Mais comment se faire comprendre d'un occupant ou d'un geôlier qui ne cesse de vous humilier et qui possède une des armées les plus modernes avec la force nucléaire, alors que vous n'avez pour vous défendre que des pierres ou des roquettes artisanales? Et qui estime avoir seul le droit de s'armer...

 Comme elle est grande notre responsabilité ! Soixante ans que nous laissons se déchirer ces deux peuples. Un conflit qui touche la conscience du monde puisque le point de départ en est la partition de la Palestine aux lendemains de la deuxième guerre mondiale et de l'errance des survivants de la Shoah".

 

Deux éléments sont particulièrement scandaleux. D'une part, comme les gauchistes et les islamistes ont toujours cherché à le faire, elle réduit la création de l'Etat d'Israël à une décision péremptoire des occidentaux pour se faire pardonner la Shoah, niant que le retour des juifs sur leur terre a commencé dès la fin du 19e siècle, lié à l'affaibllissement de l'empire Ottoman, à l'affaissement de la civilisation musulmane qui les avaient persécutés bien plus qu'en Europe, niant aussi que les terres disputées aujourd'hui étaient casi-désertes (300 000 habitants en 1900).

roquette-beersheva   1-israeli-police-officer-kneels-over-a-injured-dog-in-sdero

Mais surtout, elle décrit les combattants palestiniens de Gaza comme des opprimés n'ayant "que des pierres et des roquettes artisanales" comme si cela justifiait toute la violence dont est capable le Hamas, et notamment les attentats qui ont pu être commis par le mouvement terroristes ou ses parrains iraniens ou syriens. Quelle tête ferait la ministre si de telles roquettes, dont une seule sufit pour détruire une maison, s'abattaient sur son ministère ?? Quelle complaisance pour le Hamas, pour ce mouvement qui ne se contente pas de chercher à tuer le plus possible de juifs, mais également  a utilisé des méthodes barbares contre les membres du Fatah (que Mme Pau-Langevin trouve sans doute trop pacifiste) et leurs enfants (mitrailés sur le chemin de l'école), mais en plus réduit les femmes à l'état d'esclaves pour toute la vie, en décrétant même l'abolition de tout droit à un héritage (Alors que Mahomet dans sa grande bonté prévoyait pour les femmes une demi-part)!!!

manifroquette besancentvoilee

Mme Pau-Langevin ne s'est pas contenté de ces propos que l'on verrait plutôt chez les membres du NPA ou du PIR. Elle s'est également récemment distinguée sur le débat en vue d'une loi interdisant le port du Niqab ou de la Burqa, tenant là encore des propos consternants  "

 

“La burqa dévoile un malaise profond”“Les femmes portant le voile intégral nous adressent un message et nous avons le devoir de le décrypter”.

Incroyable !! C'est nous qui aurions des obligations et non pas ceux qui insultent la république, les régles élémentaires du vivre-ensemble, le patrimoine social de ce pays !!! Quel devoir devrions-nous avoir par rapport à des personnes qui de leur grè ou sous la pression de leur mari, le leur père, d'une partie de la communauté islamiste considèrent que les autres habitants de la France n'ont pas le droit de voir leur visage, n'ont pas le droit de voir leur expression, n'ont pas possibilité de communiquer avec elles si ce n'est par des sons étouffés, ni même la possibilité de mettre en place des régles assurant la sécurité de tous d'autant plus que les islamistes ont le casi-monopole du terrorisme dans le monde !!

dieudonne gouasmi iran 05   xav-dessins-presse-lille-piscine

Au délà de l'incompétence du gouvernement actuel, on ne peut qu'être inquiet de voir à quel point des membres éminents sont imprégnés d'une idéologie discutable, pas très éloignée de celle des pires extremistes. Un inquiétude confirmée lorsque l'on voit le profil des membres du réseau terroriste démantelé récemment, sans doute le plus dangereux depuis 15 ans, et qui pour l'essentiel était constitué de "jeunes français" imprégnés d'une culture gauchiste et tiermondistes, et on trouvé comme Dieudonné dans l'Islam un socle idéologique encore plus radical pour assouvir leurs délires occidentophobes.

 

 

Commenter cet article

look here 10/02/2014 08:20

Really appreciate you sharing this article.Islamist propaganda is backfiring and this world is getting sick with communalism. Somebody should put an end to this.Really thank you! Really Cool.

Bestfriend 04/11/2012 11:40

Pauvres Mollahs !! La grosse différence, c'est qu'Israël est une vraie démocratie, et qu'on n'y lapide pas les femmes, qu'on n'y extermine pas les homosexuels, qu'on ne pend pas quelqu'un parce qu'
il a "insulté l'islam" ou une autre religion ect... En clair, Israël n'est pas comme l'Iran un régime du même accabit que le régime nazi. Par ailleurs, l'Iran menace de destruction Israël, a
commandité bon nombre d'attentats dans le monde dont celui qui a fait 80 morts dans un centre culturel juif à Buenos Aires et personne d'intellectuellement honnête ne peut affirmer que son
programme nucléaire n'a pas un but militaire, car toutes les options prises par le régime ont toujours été celles qui lui permettait de se rapprocher de la fabrication d'une bombe, plutôt que
d'améliorer l'exploitation à des fins civiles. D'ailleurs, le problème n'est pas vraiment que l'Iran ait la bombe, puisque l'on a déjà le Pakistan qui en est doté, mais bien qu'un tel régime de
menteurs, de criminels, d'obscurantistes, de barbares immondes ait pris le pouvoir en Iran.

demi-mot 21/10/2012 21:20

Moi, c'est le 2 poids 2 mesures qui me choque. D'un côté, l'Iran est très durement sanctionné parce que certains pays occidentaux soupçonnent le gouvernement iranien de développer un programme
nucléaire soi-disant militaire, sans bien sûr fournir de preuves formelles. Et d'un autre côté, Israël n'est jamais sanctionné alors qu'on sait qu'il possède un arsenal clandestin de plusieurs
centaines de têtes nucléaires et que cet Etat s'assoit depuis des années et des années sur les résolutions internationales qui demandent que le droit des palestiniens soit respecté.
Et dire qu'Israël se permet de menacer l'Iran et de lui donner des leçons en matière de programme nucléaire. C'est vraiment le monde à l'envers ou plutôt l'hôpital qui se moque de la charité !!!

Bestfriend 21/10/2012 15:15

Israël est boycotté par tous les pays de la région, et il y a des actions de boycott organisées par les islamistes et leurs vassaux de gauche dans le monde entier. Et puis, Israël n'a pas de
pétrole et ne produit que des biens industriels, agricoles ou intellectuels, donc rien à avoir avec l'Iran qui en dehors du pétrole n'exporterait pas grand chose même s'il n'y avait pas de
sanction. Par ailleurs, les élections israëliennes sont parfaitement démocratiques et les arabes israëliens qui représentent un tiers de la population ont bien le moyen de se faire entendre que
dans la plupart des autres pays de la région. En Iran, les élections ne donnaient pas plus de 15% à Ahmadinejad et les urnes ont été confisquées, les résultats proclamés à la louche si bien qu'on
est arrivé à des 130% de participation ect...
Je suis contre les colonies hostiles, mais on ne peut pas à chaque fois reprocher aux israëliens de construire à Jérusalem-Est et oublier que les constructions pour y loger des arabes ou des
palestiniens ont été 5 fois plus nombreuses vu l'explosion démographique. Je suis favorable à ce que le gouvernement actuel d'Israël soit regulièrement battu lors du prochain scrutin par des
personnes plus ouvertes au dialogue avec l'autorité palestinienne de Ramallah, je suis même favorable à la proclamation d'un état, mais concernant Gaza, il n'y a pas grand chose à céder (même si en
secrêt ce que la gauche qualifie de "faucons" israëliens négocie avec le Hamas une sortie de crise) car n'oublions pas que Gaza était un petit port désert il y a 1 siècle, dont les sionistes ont
contribué au renouveau économique et que le gouvernement israëlien a entièrement cédé la bande de Gaza aux palestiniens pour obtenir la paix, et question colonisation de territoire voilà un bel
exemple assorti d'une vraie épuraton éthnique.

demi-mot 16/10/2012 20:44

Vous avez raison de dire qu'il y a une indignation sélective entre ce qui se passe en Iran et en Syrie, et ce qui se passe en Palestine. Mais cette sélectivité s'explique par le fait que l'Iran et
la Syrie sont lourdement sanctionnés, notamment par le conseil de sécurité de l'ONU et par les états occidentaux, pour leurs actes criminels, alors qu'Israël bénéficie d'une impunité totale pour
son occupation illégale des territoires palestiniens ainsi que pour le massacre des 1300 palestiniens que Tsahal a perpétré lors de l'offensive Plomb Durci.
C'est donc à cause de l'inaction de la communauté internationale face aux crimes du gouvernement israélien qu'il y a plus d'indignation contre Israël et plus de mobilisation en faveur des
palestiniens. Autrement dit, c'est cette injustice dans le traitement des conflits qui rajoute de l'indignation à l'indignation pro-palestinienne.
Si la communauté internationale faisait son boulot, exactement comme elle le fait depuis des mois contre la Syrie et l'Iran, pour stopper l'occupation des territoires palestiniens et forcer Israël
à respecter le droit international et accepter la création d'un Etat palestinien dans les frontières de 1967, je suis quasiment certain qu'il y aurait un rééquilibrage de l'indignation
internationale et que les mouvements extrémistes palestiniens cesseraient d'envoyer des roquettes ou des kamikazes sur le territoire israélien.
Mais pour l'instant, je considère que tout ce qui arrive ou qui pourrait arriver aux civils israéliens est de la faute du gouvernement israélien qui continue d'opprimer le peuple palestinien et
également de la faute de la communauté internationale qui ne fait rien pour enrayer cette oppression.