La "droitisation" ? L'arnaque intellectuelle du PS !!!

Publié le par Bestfriend

 Nuls

La presse de gauche qui avait copieusement insulté Sarkozy durant 5 ans et est responsable des pleins pouvoirs laissés aux socialistes essaient de faire oublier sa sinistre besogne en flinguant le duo de toc.

La gauche française n'existe pas. Où sinon de manière très marginale à l'intérieur d'un Parti Socialiste qui n'a rien de comparable aux autres partis du même nom que l'on peut trouver en Europe. En effet, Nicolas Sarkozy était déjà sur le plan économique très à gauche par rapport à un Zapatero qui a abrogé l'ISF en Espagne, faisant de la France le seul pays européen à le maintenir; Nicolas Sarkozy était déjà très à gauche par rapport à M.Di Rupo, premier ministre socialiste de Belgique chez qui de nombreuses grosses fortunes se réfugient, puisque chez nos amis belges non seulement l'ISF n'existe pas, mais les plus values de cessions d'entreprises, celles concernant l'immobilier ainsi que les successions échappent quasiment à toute imposition. Rappelons qu'avant cela, les sociaux-démocrates allemands avaient instauré la TVA sociale pour faire baisser le coût du travail, que les sociaux-démocrates suédois avaient eux privatisé la poste, trains, énergie et supprimé l'emploi à vie des fonctionnaires.

2043-9   prieresparis

La gauche s'est à peine excusée de sa compromission avec les pires régimes de l'histoire. Et la prosternation devant une divinité quelconque sur la place de la Bastille, n'est-ce pas un blasphème envers ceux qui ont construit de leur sang la république ?

On ne peut que constater que lorsqu'un gouvernement décide d'accroitre les dépenses de l'Etat, d'augmenter le nombre de fonctionnaires, d'augmenter les charges sociales alors que déjà le pays en question bats tous les records au niveau européen, c'est bien que l'on n'a pas affaire à un gouvernement de gauche, mais à un pouvoir héritier de ceux qui ont dirigé les pays enfermés derrière le rideau de fer.

Confrontée à une impopularité sans précédent au bout de moins de 6 mois d'exercice du pouvoir, la gauche et notamment le Parti Socialiste en congrès ressortent les anathèmes les plus grossiers pour attaquer l'opposition, comme elle l'avait fait pour récupérer les seuls pouvoirs qui lui échappaient lors des dernières élections, avec bien entendu l'appui d'une intelligentsia qui semble avoir le stylo  ou le micro sur la couture du pantalon.

Celle-ci nous rabache sur les grands média où elle peut déballer matin, midi et soir une propagande sans la moindre possibilité de contradiction, leur dernier thème à la mode  : "La Droitisation", tant de l'UMP que de la société française.

c  VEAU 17 - copieweb

Les abattages non-rituels ne sont pas forcément joli-joli. Mais comment peut-t-on interdire la moindre critique envers ces actes qui concernent des millions d'animaux, que l'on fait souffrir au nom de dogmes religieux avant de les envoyer dans votre assiette??

En effet, lors de la dernière élection présidentielle, afin de contrer la remontée inattendue de la popularité de Nicolas Sarkozy, les détenteurs de la "pravda" (vérité en langage bolcho) ont prétendu que la campagne du candidat sortant déviait gravenement à droite au point de rejoindre en bien des points celle du Front National.

Nicolas Sarkozy avait notamment le tort de s'en prendre aux dérives communautaristes et notamment celles concernant l'Islam. Notons que cela fait des années que N.Sarkozy se montre intransigeant sur les valeurs républicaines alors que pour le FN, la laîcité n'est apparu un thème de campagne que depuis l'arrivée de Marine Le Pen à sa tête (Son père avait au contraire beaucoup d'ultra-catholiques et même des islamistes parmi ses fréquentations)

976334464

Dans telle ou telle contrée de France, les gens se sont aperçu que la viande qu'ils mangeaient était "halal" sans qu'on les aient informé à aucun moment. Où est la transparence que le consommateur doit pouvoir éxiger. Pourquoi si peu de réaction des associations de consommateurs contrôlées par la gauche ?

L'intelligentsia s'est pratiquement roulée par terre d'indignation lorsque certains membres de l'UMP ont réagi aux révélation d'un reportage de journalistes plutôt à gauche de France 2, indiquant que la plupart des animaux abattus en Ile de France l'étaient selon le rite musulman ou juif, afin de simplifier le travail des abattoirs et que la viande concernée servait ensuite à l'ensemble de la filière. En clair, on imposait une agonie prolongée et des souffrances terribles au animaux pouvant finir dans l'assiette du français moyen pour satisfaire un dogme religieux quelconque (qu'il soit juif ou musulman), cela concernant chaque années des millions de boeufs, de moutons ou de volailles. Si on suit le discours hypocrite des bienpensant, la "droitisation" qui les fait se boucher le nez, ce n'est pas cette souffrance imposée à des millions d'êtres vivants, en partie complètement inutile, mais le fait de s'en offusquer. Alors que je n'ai pas entendu Nicolas Sarkozy dire grand chose sur ce sujet (il avait évoqué cela en 2007 lors d'une émission face à une juré musulmane, se prétendant plus tard plus marocaine que française), de grands intellectuels autoproclamés ont considéré qu'il était indigne de faire état du scandale du Hallal dans la campagne présidentielle. Les mêmes étaient capables quelques mois plus tôt de traiter le chef de l'Etat de nouveau Pétain parce qu'il faisait renvoyer un peu  plus de clandestins que ses prédécesseurs, renvoi en avion charter avec une enveloppe de 300 Euros remise à chaque expulsé. Comment peut-on être hypocrite à ce point ? Comment peut-on interdire de parler de sujet non seulement du quotidien, qui peuvent concerner tout le monde, alors que l'on joue les "indignés" pour des mesures totalement logiques ? Comment peut-on faire tout un cinéma sur les OGM, sur les méthodes parfois discutable utilisées par l'agriculture moderne pour ensuite refuser au consommateur l'information sur l'abattage de l'animal qui finit dans son assiette ??

Le plus fasciste de tous, n'est-ce pas celui qui voudrait limiter le débat poliitque à quelques grands sujets prétendument plus nobles que les autres ??

jean-francois-cope-nadia-d alincourt reference

J.F.Copé et son épouse, Nadia d'origine kabyle et musulmane.(J.F.Copé se déclare juif non pratiquant).

Plus récemment, Jean-François Copé a eu droit à un véritable lynchage de la part de certains média, de la part de certaines figures notoires et propres sur elles, pour avoir évoqué un pain au chocolat confisqué à un enfant par une bande, au pretexte de l'interdiction de goûter durant le Ramadan. En fait, le leader de l'UMP a choisi un cas plutôt gentillet de la pression inquisitrice qui s'exerce sur bien des musulmans ou des habitants vivant dans des quartiers à forte présence musulmane. Lorsque l'on regarde les faits divers qui chaque jour sont évoqués par la presse quotidienne régionale, il y a bien pire, avec des étals de charcutiers renversés, des insultes proférées contre ceux qui osent manger durant le Ramadan, ce Sénégalais roué de coups pour avoir osé prendre un café, des violences à l'intérieur des familles quand l'une ou l'autre se fait prendre en train de manger ou de boire en cachette. Là encore, le dirigeant politique est parfaitement dans son rôle lorsqu'il dénonce une atteinte qui pourrait être grave (et si le goûter était vital pour un diabétique en état d'hypoglycémie ?) dans la vie quotidienne, quand en plus cette violation d'un droit élémentaire se fait au nom d'une religion ou croyance quelconque.

lepoint   20120819503056cad43d5-0-638319

Concours de points goodwin dans les rues de Paris. Rappelons qu'Eric Besson à qui on a collé une moustache hitlérienne est lui aussi marié à une jeune femme d'origine arabo-musulmane. Pour l'instant, les uniformes ouvertement insultants envers la république sont bien ceux évoqués par la couverture du "Point".

Ce mépris des élites intellectuelles pour les "petits tracas" du quotidien n'est pas nouveau. Il y a quelques années déjà une des pires icones de la gauche caviar (milliardaire grâce au rachat d'Yves St-Laurent par Elf-Sanofi, alors nationalisée et sous la coupe des socialistes) s'était indigné qu'un voyou soit envoyé en prison après avoir brûlé plusieurs véhicules. "Quel est donc ce pays où on mets en prison un enfant parce qu'il a brûlé une voiture ?" avait dit ce Pape de la bienpensance, plein de mépris pour le désarroi d'une famille trouvant au petit matin sa voiture calcinée que plus aucune assurance ne voulait assurer, une voiture souvent nécessaire pour aller au travail, pour emmener les enfants à l'école ou transporter les courses.

burqa-voile-integral 244

Ces femmes risquent-elles d'elles victimes de la "droitisation" de l'UMP ?. Bah au point où elles en sont ...

La droitisation, est-ce le fait de dénoncer des atteintes aux droits ou de les nier ? Est-ce demander à ce que des régles républicaines soient respectées ou  affirmer que certains ont le droit de s'en exempter, de mépriser les victimes, d'excuser ceux qui soit instrumentalisent les religions pour en faire un instrument de haine,(si on considère comme le très républicain Jean-François Copé que les religions concernées ne prêchent pas la haine mais sont seulement intrumentalisées) ??

 

 

 

Commenter cet article

demi-mot 02/01/2013 12:02

Oui, le problème est là. Les riches ne sont pas assez imposés en France et toute la fiscalité repose sur les classes moyennes qui n'ont pas accès aux niches fiscales ni aux dispositifs de
défiscalisation (immobilier, DOM-TOM, etc). Raison de plus pour augmenter les taux d'imposition des riches comme les démocrates et les républicains américains se sont accordés à faire et pour
supprimer toutes les niches fiscales injustes.

Bestfriend 30/12/2012 18:28

Exactement. Les suédois se sont rendu compte à un moment, qu'ils avaient beau augmenter les impôts pour arriver à financer la hausse des dépenses publiques, l'endettement ne faisait que
s'accroitre, et l'impôt étoufait l'économie.
On est dans une situation clairement comparable aujourd'hui et les français peuvent constater que la hausse des prélèvements sur les plus riches promise par la propagande du PS avant la
présidentielle, ne rapporte rien et que les plus modestes sont bien plus touchés par l'amateurisme et l'antisarkozisme du gouvernement actuel, notamment les 9 millions de personnes qui ont perdu
beaucoup avec la fin de la defiscalisation des heures sup.

D.J 19/12/2012 11:51

@ Demi-mot,

On ne fait pas mentir les chiffres. 50% pour la Suède contre 44% pour la France en 2005 ne peuvent pas expliquer un tel écart au niveau de l'endettement et du déficit a l'heure actuelle. Surtout
que la France les a rattrappé depuis tout en creusant encore plus ses comptes publiques dans le rouge.

Il vous faut vous rendre à l'évidence que la France gère très mal ses finances publiques contrairement aux scandinaves.

De plus la Suisse imposent encore beaucoup moins que la Suède et affiche aussi des comptes en bonne santé. Et ne me ressortez pas le coup de l'évasion fiscal qui expliquerait cela. Le suisse est
travailleur, bien formé et décide lui par les urnes que l'état doit freiner ses dépenses et ses dettes.

demi-mot 19/12/2012 10:42

Il ne suffit pas de regarder les chiffres 2011-2012 pour comprendre pourquoi la France est beaucoup plus endettée que les pays scandinaves. Il faut remonter plus en arrière car l'endettement d'un
pays à l'instant t est le résultat des politiques menées au cours des années précédentes.
En 2005 par exemple, les impôts en Suède représentaient 50,7% du PIB contre 44,1 en France. Depuis, la Suède a réduit progressivement ses impôts tandis que la France les a à peu près maintenu au
même niveau. C'est notamment pour cela que la Suède est aujourd'hui 2 fois moins endettée que la France car elle a fait des excédents budgétaires pendant plusieurs années grâce au fort taux
d'imposition qu'elle s'était fixée. Mais il n'est pas impossible que son taux d'endettement augmente ces prochaines années si elle continue à réduire drastiquement ses impôts.

D.J 17/12/2012 13:26

@ Demi-mot,

C'est vous qui disiez que si la France prélevait autant que les pays scandinaves elle aurait aucun problème de déficit et d'endettement?

En 2012 la France a dépassé la Suède pour sa charge fiscale.

45% du PIB pour la France et 44,2% pour la Suède. Ce qui veut dire que la France ces 10 dernières années n'était pas beaucoup en dessous de la Suède pour sa charge fiscale.

Par contre en 2011 la Suède avait un taux d'endettemnt publique de 38% du PIB contre 86% pour la France et un déficit de 2,6% pour la Suède contre 7,1% pour la France. Donc la France avec des
prélèvements fiscaux casi identique que la Suède affiche un endettement et un déficit casi du double que les nordiques.

Le Danemark qui impose plus que la France, mais seulement de quelques point a aussi un endettement bien plus bas de 46% et un déficit de 2,6% ( chiffres 2011 ).

La France jette bien l'argent publique par les fenêtres. Les riches ont bien raison de foutre le camps en Suisse et en Belgique

http://economie.lefigaro.fr/_conjoncture/suede-france.html

D.J