La gauche implose idéologiquement. La preuve en Image.

Publié le par Bestfriend

Depuis quelques années, je dénonce les errement d'une bonne partie de la gauche qui a pourtant à son passif un bout de chemin parcouru avec les pires dictatures de l'histoire, si on excepte (encore que vu les relations qui ont pu exister entre les prétendus frères ennemis) le nazisme. Ces prétendus gens de gauche tellement avides d'une revanche idéologique contre le libéralisme, voire contre la social-démocratie n'ont pas hésité ces dernières années à se rapprocher des pires islamistes, et à cautionner notamment l'Axe Caracas Téhéran, qui unit ce Mussolini de gauche qu'est Hugo Chavez à un régime qui mise à part ses faibles moyens de nuisance, est tout aussi détestable, liberticide, raciste et criminel que l'était le régime nazi.

h 4 ill 1238233 d8fa chavez  Ortega Chavez Correa unidad latinoamericana-copie-1

Chavez et Loukachenko, le dictateur du Belarus. Chavez et Ortega dont il a favorisé l'élection au Nicaragua à coup de pétrodollars. La première mesure d'Ortega, devenu intégriste catholique, une fois arrivé au pouvoir a été d'interdire totalement la pratique de l'avortement, même en cas de risque médical pour la mère.

Divers évenements en cette rentrée nous montre à quel point la gauche ne peut qu'imploser vu l'abime idéologique qui sépare ceux qui tiennent à des valeurs républicaines, de liberté, de respect des différences et ceux qui au nom de la haine de ceux qui ne leur ressemble pas s'alllient avec les pires ennemis de ces valeurs.

 

 

 

L'agression anti-démocratique dont a été victime Caroline Fourest, invitée pour débattre à la fête de l'Huma sur le thème du Front National est très révélatrice. Caroline Fourest est une militante qui n'est en rien du centre-gauche comme peut l'être BHL, de la gauche libérale ou américaine comme l'était Strauss-Kahn; elle est plus proche sur le plan économique d'un Mélenchon que d'un Moscovici (version 2012); elle est également proche des écologistes. Mais il se trouve qu'elle est également militante féministe et homosexuelle ce qui pu l'amener à parfois réagir assez vivement contre la menace que constitue l'islamisme pour les libertés des femmes, à écrire un livre peu révérencieux sur Tarik Ramadan ect....Pour autant, elle n'a pas la moindre connivence avec nous autres atlantistes et encore moins avec ce tout ce qui pourrait ressembler à du sionisme.

ahmadinejad chavez-embrace  iran new photo mahmoud ayaz

Chavez considère Ahmadinejad comme son frère. cela ne semble pas géner la gauche française qui considère le Mussolini sud-américain comme un exemple de réussite de leur vision rechauffée du bolchevisme.

Mais pour le PIR que nous avons déjà évoqué (texte : "Le PIR est à vomir"), le simple fait d'avoir dénoncé les atteintes à la laïcité, aux droits de femmes, également la proximité de Tarik Ramadan avec la dictature de Téhéran  fait d'elle une horrible islamophobe, une "raciste" pour reprendre les mots scandés par les agresseurs venus à la Courneuve. Eh oui, n'oublions pas qu'au PIR, une bonne partie du fan-club d'Aimé Cesaire, de grands spécialistes de l'instrumentalisation de l'anti-racisme ont rejoint les islamistes qui finalement leur ressemblent beaucoup quand on retrouve les propos plus qu'odieux du "poête" sur la Shoah (Avant Dieudonné, et tout comme Louis Farrakhan (ouvertement admirateur d'Hitler), Césaire a considéré que la Shoah n'était qu'un massacre entre impérialistes et a fait comme si seuls les blancs et les juifs avaient pratiqué l'esclavage dans l'histoire).

MLF Castro

Cette photo de Fidel Castro saluant Luis Farrakhan, n'est pas nouvelle. Cela préfigurait l'axe Caracas-Téhéran d'aujourd'hui avec d'un coté un dictateur bolchévique et de l'autre le leader du mouvement "Nation of Islam" raciste anti-occidentaux et antiémite considérant ouvertement Hitler comme "a great man".

Ce qui a également échappé aux personnes qui ont commenté les évenements de la Courneuve, c'est l'incompatibilité d'une Caroline Fourest  homosexuelle assumée avec le PIR (c'est explicite sur le site internet du mouvement)  qui soutient la dictature de Téhéran. Or ce régime immonde a bien décrêté officiellement l'extermination des homosexuels puisque toute relation entre êtres du même sexe est punie par la peine de mort, chatiment maintes fois appliqué et parfois même par des méthodes barbares consistants à jeter les 2 coupables du haut d'une falaise.

 

La gauche française aura de plus en plus de mal à gérer sa relation avec les islamistes, mais également avec des gens tellement à gauche qu'ils semblent suivre le destin d'un Jacques Doriot. Par exemple, Mélenchon passe ses vacances chez Chavez , le "frère du nazi barbu de Téhéran", Clémentine Autain signe une pétition contre l'islamophobie du PIR avant de s'apercevoir qu'elle, militante féministe, se trouve en tête de liste des pétitionnaires cote à cote avec Tarik Ramadan. On a également déjà évoqué la participation d'Oliver Besancenot et Annick Coupé à la croisière de la honte organisée par le Hamas pour détourner l'attention sur les massacres de leur allié Assad sur le peuple Syrien.

  DSCN1151

Cortège du PIR soutenant ouvertement le Hamas et la "résistance armée" consistant à envoyer aveuglément des roquettes sur la population israëlienne maintenant que le mur les empêche d'envoyer leurs enfants faire des attentats suicides au mileu d'autres enfants du coté de Tel Aviv.

Après à peine 4 mois de pouvoir, la gauche se trouve déjà décrédibilisée. Elle s'est surtout consacrée à tenter d'effacer toute trace de Sarkozisme dans le pays, à supprimer les mesures nécessaires pour rendre les entreprises plus compétitives, à refiscaliser les heures supplémentaires ce qui à en croire les propos tenus durant la campagne aurait du engendrer de nombreuses embauches, à cesser la réduction du nombre de fonctionnaires dans un pays qui bats tous les records en la matière.

Mais le "PIRE" reste à venir car sur le plan des valeurs, la gauche devra gravement se compromettre si elle veut continuer à bénéficier du vote de 93% des musulmans (en admettant que cette estimation assez dérangeante sur le plan démocratique soit le reflet de la réalité, où  de la peur des musulmans d'afficher leur soutien à Sarkozy), en s'interdisant de critiquer le régime de Téhéran, les autres islamistes qui arrivent au pouvoir de l'autre coté de la Méditerranée, en s'interdisant de soutenir Israël même quand celui-ci sera victime du terrorisme ou d'un acte de guerre (souvenir du caillassage de Jospin à Birzeit et du 21 Avril 2002). Ou alors cette gauche devra connaître une scission sans précédent car il devient de plus en plus illusoire de voir cohabiter dans la même famille politique une Caroline Fourest, un BHL, un Jacques Jullliard, un Mathieu Pigasse d'un coté, et un Pascal Boniface, un Emmanuel Todd, un Mélenchon, une Clémentine Autain, un Besancenot de l'autre.

 

 

Commenter cet article

Bestfriend 29/12/2012 20:17

C'est la propagande de la gauche, dénoncée sur un autre dossier qui fait passer les propos de Copé pour un alignement sur l'extrème-droite. Or, Copé, fils d'immigré roumain, juif non pratiquant
marié à une femme née musulmane est tout le contraire d'un identitaire. C'est un républicain décomplexé, qui ne voit pas pourquoi il serait plus complaisants avec des nazislamistes qu'avec des
abrutis qui ressortent les vieilles lunes maurassiennes. D'ailleurs, l'intransigeance sur la laïcité, c'est un sujet que non seulement Sarkozy mais aussi Ségolène Royal ont porté dès la
présidentielle 2007 alors que Jean-Marie Le Pen avait autour de lui des catholiques intégristes. Par ailleurs, la loi sur le Niqab que Copé a défendu bec et ongles car pas mal à droite trouvaient
que c'était prendre des risques sans trop d'intérêt electoral, a été déposée par un député-maire communiste de la banlieue lyonnaise; ce qui montre bien qu'il n'y a pas comme le prétend la
propagande du PS, un décalage à droite, mais au contraire des gens qui en ont assez des tartuffes de la démocratie et des néo-collabos qui se couchent devant les islamistes. Par ailleurs, Copé
avait évoqué 1 pain au chocolat confisqué durant le Ramadan mais par la suite ce sont 8500 mousses aux chocolats dont ont été privé les écoliers du Havre car mises à la benne de peur des
représailles des islamistes (pourtant, il ne m'était pas apparu que Le Havre abritait une si importante communauté musulmane).

demi-mot 10/10/2012 11:21

En effet, je compte sur vous pour diffamer et manipuler les propos de ceux qui de près ou de loin se reconnaissent dans la personne d'Aimé Césaire pour qui vous semblez vouez une haine totale (on
se demande bien pourquoi...).
On se demande également ce que vous allez bien pouvoir trouver sur la ministre Pau-Langevin qui est tout sauf une extrémiste (c'est le moins qu'on puisse dire vu sa modération et sa
discrétion).
Par ailleurs, cela ne m'étonne pas du tout que vous souteniez les identitaires français vu qu'ils se sont récemment réjouis (comme vous) de la sortie de Copé sur le racisme anti-blanc en précisant
que leur stratégie politique portait ses fruits.
Effectivement, vous êtes la preuve vivante qu'il y a une frange de sarkozystes qui, depuis la chute de leur idole, est en train de sombrer dans le radicalisme d'extrême-droite, exactement comme
certains jeunes de banlieue tombent dans le radicalisme islamiste.

Bestfriend 09/10/2012 22:07

Je ne suis jamais allé sur le site dont vous parlez, ai vu quelques posts sur Facebook et tout n'est pas forcément à vomir contrairement à ce que fait le PIR qui part beaucoup plus loin dans les
délires haineux. Au moins les identitaires français ne soutiennent pas ouvertement des dictatures ou des mouvements sanguinaires comme Ahmadinejad, Assad, le Hamas. D'ailleurs, le problème va bien
au delà du PIR puisque j'ai l'intention, si j'ai le temps, de dénoncer les propos d'autres membres du fan-club d'Aimé Césaire dont ceux de la ministre Pau-Langevin.

demi-mot 09/10/2012 10:57

A la question "est-ce que c'est vrai ?", je ne peux que répondre non car il n'y a pas de phénomène massif qui ressemble aux anecdotes décrites par Copé. Tout ça, c'est de la propagande islamophobe
et xénophobe pour gagner les voix de l'extrême-droite et prendre la tête de l'UMP.
Copé est en campagne électorale et donc il utilise les stratagèmes racoleurs de son maître à penser Sarkozy. Quand il dit qu'il est impossible de circuler dans certains quartiers quand on est femme
ou blanc, il sait très bien qu'il ment comme un arracheur de dent et que ses propos visent à séduire les électeurs de droite intoxiqués par les idées du FN. ON pourrait d'ailleurs très facilement
ressortir des propos anciens de Copé où il dit exactement le contraire.

Quant à Valls, il n'est pas en campagne électorale, il est dans l'action et il n'a pas besoin de mentir comme Copé. Cela ne me choque pas du tout quand il dit que les réseaux terroristes se
trouvent dans les quartiers défavorisés. On sait très bien que la misère, le chômage et la ghettoïsation sont des facteurs de radicalisation soit délinquante soit religieuse soit les deux. Cela ne
veut pas dire qu'il y a des milliers de Merah en France, mais si on continue à laisser ces quartiers à l'abandon total, surtout en période de crise sociale, le risque ira en augmentant.

Finalement, la différence fondamentale entre Valls et Copé, c'est que le premier agit pour réduire le risque d'attentats terroristes (même si je pense que cela doit se faire dans la discrétion et
non pas dans le battage médiatique), alors que le second stigmatise toute une communauté à des fins électoralistes.

PS : où avez-vous découvert que les terroristes présumés faisaient partie du fan-club de Césaire et Dieudonné ? Sur fdesouche.com ?

Bestfriend 08/10/2012 21:56

L'histoire du chocolat, c'était pour raconter quelque chose de gentls alors qu'il y a beaucoup plus grave (menaces envers les bouchers qui vendent du porc sur les marchés, pression communautariste
parfois violente contre ceux qui ne respectent pas le ramadan ect.... Et comme l'a dit Copé "Est-ce que c'est vrai ou est-ce que ce n'est pas vrai; est-ce qu'il faut ne rien dire ou est-ce qu'il
faut en parler ??'. Et puis, ce qui m' a amusé, ce sont les propos de Valls suite au coup de filet anti-terroriste (où comme par hasard on découvre qu'une partie du fan-club d'Aimé Cesaire et de
Dieudonné se converti à l'islam radical et prone une violence encore plus aveugle que les zélotes déjà connus), a affirmé que "Les réseaux terroristes sont dans nos quartiers", donnant l'impression
qu'il y a vraiment une menace considérable de voir des milliers de M.Merah passer à l'acte. Si Copé avait dit une chose pareille, on aurait vu toute l'intelligentsia de gauche se rouler par terre
d'indignation.