LE P.I.R. EST A VOMIR !!!

Publié le par Bestfriend

Bouteldja

Houria Bouteldja, dirigeante du PIR, Parti des Indigènes de la République s'est fait remarquer une première fois sur le plateau de l'émission de Taddeï "Ce soir ou jamais" où elle nous a fait carrément l'apologie du terrorisme islamique du Hamas ou du Hezbollah comme la "juste réponse aux crimes israëliens et occidentaux envers la résistance palestinienne et libanaise". Des propos à peine contestés par l'assistance avec par exemple un Philippe Sollers se moquant gentillement de son débit verbal mais sans plus.

HouriaYassine

Une réunion organisée par le PIR avec en bonne place le portrait du Chef Yassine, idéologue du Hamas qui incitait les enfants palestiniens à se faire exploser au milieu des civils israëliens. On a employé le terme de Kamikaze, mais les Kamikazes japonais alliés de l'Allemagne nazie se sont au moins limités à des cibles militaires.

Dans une autre intervention face à Alain Finkielkraut, elle commet un dérapage verbal en considérant que le génocide des juifs "n'est pas un évènement aussi central dans l'histoire des peuples arabes ou africain que peuvent l'être la colonisation et l'esclavage". Déjà, si son emploi à l'Institut du Monde Arabe était autre chose qu'une planque, elle devrait savoir ce que son devenus les juifs de Médine qui ont eu la malchance de croiser le chemin de Mahomet; puisque que les livres qui évoquent ce fait historique "central" y sont bien présents. Mais il est assez étonnant de voir cette manière assez grotesque de considérer la Shoah comme un crime commis entre impérialistes, ne concernant nullement les vrais victimes de l'histoire de l'exploitation de l'homme par l'homme. En clair, les Juifs et les occidentaux n'ont pas le droit au statut de victime quelques soient les épisodes de l'histoire, alors que les peuples d'Afrique ou du Moyen-Orient n'auraient eux jamais pratiqué l'esclavage ou la colonisation...

MLF Castrofarrakhan

Farrakhan, une sorte de Le Pen de la communauté noire américaine a toujours eu de bonnes relations avec tous ceux qui sur cette planète haïssent la civilisation occidentale. Il continue de soutenir mordicus Khadafi et Assad.

Ces propos n'ont rien d'original. On les retrouve bien souvent dans la bouche des grands penseurs de la cause tiermondiste, et pas seulement des plus extrémistes. Un extremiste comme Louis Farrakhan, leader de Nation of Islam, affirme que "Les blancs et les juifs sont génétiquement prédisposés à l'exploitation des autres". Le problème est qu'un type pareil qui a plusieurs fois clamé son admiration pour Hitler (" A great man "et contrairement à John Galiano, il n'était pas sous l'emprise des drogues et de l'alcool, mais remercie Hitler d'avoir fait subir aux blancs et aux juifs ce qu'ils avaient fait subir aux négrès d'Afrique) n'est pas jugé infréquentable par une bonne partie de la communauté noire américaine, a été accueilli en grandes pompes à Cuba par Fidel Castro, ou a vu Spike Lee ou Stevie Wonder participer à ses grandes messes délirantes. Mais si on lit attentivement certains écrits d'Aimé Césaire (dont je viens de lire qu'il a quitté le PCF en 1956 parce qu'il lui reprochait la destalinisation !!) on peut y retrouver la même logique "Ce que les blancs reprochent à Hitler, c'est surtout d'avoir commis en Europe ce qui n'était jusque-là réservé qu'aux arabes d'Algérie, aux africains ou aux habitants des Indes"). Et pourtant quelle complaisance envers ces pseudo-intellos à la gloire très artificielle, et imposée avec l'argent du contribuable !!

houria253597 193682180682049 100001208066477 592296 2405797 n Quel contraste entre la petite bourge islamiste qui se croit révoltée et insulte ceux qui lui ont donné tout ce à quoi elle pouvait aspirer, et le sourire de cet oppposant au régime d'Ahmadinejad au moment d'être pendu pour le seul fait d'avoir réclamé une vraie démocratie pour l'Iran. Houria Bouteldja et le PIR soutiennent jusque dans les pires mensonges la dictature nazislamiste de Téhéran.

C'est cette même complaisance envers des gens que l'on a vite fait de victimiser, qui a fait que la fonctionnaire Houria Bouteldja ne s'est pas arrêtée à ses premiers délires. Plus récemment elle est apparue sur la couverture d'un livre prosaïquement intitulé "Nique la France" avec un geste explicite envers un pays qui a certainement beaucoup de tort, mais qui lui a permis d'accéder à des conditions d'existence qu'elle n'aurait sans doute pas eu dans les sociétés pour lesquelles sa complaisance est totale. Par ailleurs, lors d'une énième apparition télévisée, elle a inventé en direct le  terme assez évocateur de "Souchiens" pour nommer les français n'ayant pas la chance d'avoir des aïeux noirs, musulmans, arabes. Elle ne précise pas dans quelle catégorie ses "amis" juifs doivent être classés.

houria-bouteldjacroyant-blesse-par-les-incroyants incroyant-blesse-par-les-

Est-ce par peur ou par alignement sur l'axe Caracas-Téhéran que France Télévision et d'autres média du service public laissent autant de place à des extrémistes islamistes et sont beaucoup moins acceuillant pour un Robert Redecker qui lui a eu droit à un véritable tribunal présidé par R.Boringher ("j'ai plus de respect pour le vieux sage du bled que pour vous") lorsqu'il y est venu.

On constate donc de la part des pouvoirs publics, des média une grande complaisance vis à vis de mouvements qui sont politiquement proches de l'extrème-gauche, mais dont l'idéologie va puiser parfois là où l'extrème-droite française n'ose même plus aller. Finalement, c'est grâce à des musulmans bien plus ouverts d'esprit que tous ces extrémistes se prennent en ce moment une belle claque, et sont piégés : Tout comme on l'a vu au sujet des intellectuels occidentophobes, les révolutions arabes donnent l'occasion de voir le vrai visage de ces gens qui sans arrêt ont accusé l'occident d'être dans le meilleur des cas complice de crimes envers les opprimés palestiniens.

300Leader-ismail-haniyeh-HAMAS-at-rally-cartoonautoco%20palestineok[1]

Si au moins le NPA avait la décence de mettre sur le même plan le terrorisme du Hamas et le bellicisme israëlien...

Car pour Houria Bouteldja et ses sbires, les opposants qui en Iran sont descendus dans les rues pour refuser la confiscation des urnes par les Bassiji, la proclamation de résultats totalement bidons, et sur lesquels le pouvoir a fait tirer à balle réelle jusqu'à ce que la révolte soit écrasée, eux ne sont pas des opprimés. Idem pour la Lybie où c'est l'union sacrée entre les Farrakhan, Dumas, Chavez, Bouteldja pour soutenir Khadadi. Idem en Syrie où le pouvoir n'arrive même plus à venir à bout de manifestants sans arme et de plus en plus nombreux qu'il doit appeler à la rescousse les milices armées de la dictature sanguinaire de Téhéran.

1742490 

Les vrais révoltés du monde arabo-musulman prennent à contre-pied l'Axe Caracas-Téhéran et leurs "laquais".

Il suffit d'aller sur le site du PIR pour se rendre compte du fanatisme ambiant. La haine de l'occidental et du juif autorise toutes les dérives y compris le mensonge pour soutenir de toutes ses forces les régimes les plus ignobles.Voilà ce qu'on peut lire parmi les articles présents sur le site : http://www.indigenes-republique.fr

  "En Iran, par contre, le camp pro-occidental a été défait et largement défait. Mahmoud Ahmadinejad a, en effet, été réélu avec 62,6% des voix. Aussitôt, des hordes de partisans du candidat pro-occidental, Moussavi, ont investi les rues de Té...héran, criant à la fraude et déclenchant des émeutes dans plusieurs quartiers, ce qui a contraint la police à réagir et à arrêter une soixantaine de meneurs. Attitude diamétralement opposée donc à celle du Hezbollah libanais, parti soi disant extrémiste ! Or, même les medias occidentaux ont été obligés de reconnaître que cette campagne électorale fut tout ce qu’il y avait de plus libre, les quatre candidats en lice n’hésitant pas à dénoncer les turpitudes supposées des uns et des autres, à brandir de supposées preuves de leur dires dans les meetings ou à la télé, la campagne s’achevant par un duel télévisé entre les deux principaux candidats, Ahmadinedjad et Moussavi, dans la pure tradition...occidentale.Il faut préciser qu’Ahmadinedjad n’avait pas contre lui le seul Moussavi, mais tous les medias et services secrets occidentaux (CIA, Mossad et autres), mobilisés comme un seul homme pour faire chuter celui qu’ils présentent comme un tyran et un futur fauteur de guerre nucléaire. Là, comme au Liban, des millions de dollars ont été distribués, des campagnes de désinformation auprès des minorités ethniques (les Azéris notamment qui constituent 20% de la population) ont été orchestrées, des attentats non revendiqués ont même été organisés dans certaines provinces. Tout a donc été tenté pour éliminer Ahmadinedjad, mais le peuple iranien a répondu massivement OUI à ce dernier"

10sept2007_pendaisons-a5b31-d489b.jpg 

Des criminels pour le pouvoir iranien mais parfois en fait des opposants, des homosexuels, des libertins.

 Le pire est qu'un tel article n'est pas écrit pas un islamiste pur jus, mais par un antillais, Raphaël Confiant disciple d'Aimé Césaire. No comment.

Commenter cet article

Thomas 12/06/2014 16:26

Hilarant, je ne vois pas de quelle couverture il est question mais celle-là ne représente pas Bouteldja
"Souchien"=francais de souche.
Ici la haine de l'arabe autorise toutes les dérives y compris le mensonge
Propagande logique.
Bande de cons

Bestfriend 12/06/2014 21:50

Prose caractéristique de l'extrémiste islamisé ou Aymericaronisé. Quel mensonge ? H.Boutejla (peut-être qu'elle a fait poser une moins moche qu'elle) assume cette couverture tout comme elle assume le soutien au terrorisme de Hamas. La haine de l'arabe ? Je ne vois pas où elle est dans mes propos; si vous avez des preuves, cela m'intéresse. Je ne hais que la connerie de ceux qui n'ont jamais créé la moindre richesse au niveau mondial, n'ont semé que la destruction, la mort, la barbarie y compris dans les peuples musulmans. C'est un peu comme les pires staliniens qui se revendiquent des travailleurs alors qu'ils en sont les pires ennemis.

Bestriend 30/07/2011 21:10


La commission d'enquête sur l'assassinat de Rafik Hariri a mis en cause 4 suspects principaux tous membres du Hezbollah. Effectivement, pour répondre au texte de propagande présent sur le site du
PIR, le Hezbollah n'a pas besoin de manifester dans la rue lorsqu'il perd une élection, contrairement aux mauvais perdants comme Moussavi, puisque le Hezbollah se réserve le droit de mettre une
bombe de forte puissance sur le passage du chef du gouvernement. Il serait intéressant d'interroger sur ce point Besancenot et A. Coupé de retour de leur expédition sur la flotille de la honte
sponsorisée notamment par le Hezbollah, la famille Assad, les cireurs de pompes de Khameneï et autres nazis barbus.


Bestfriend 28/06/2011 18:34


C'est un peu par hasard qu'il m'est apparu nécessaire de faire cet article. Au départ, j'avais vu à "Ce soir ou jamais" cette folle tenir des propos délirants sur le terrorisme qui ne serait que la
juste réponse face aux crimes des occidentaux. Puis sur Facebook, suis tombé sur la photo du livre ou elle encourage ses amis à niquer la France.
N'ai pas voulu faire un dossier trop long notamment pour répondre aux affirmations extremistes évoquées ici. Notamment le fait que les Algérien n'ont pas du tant souffert tant que cela de la
colonisation car leur espérance de vie, leur population a sacrément augmenté durant la présence française. Et il faut surtout se rappeler que pas mal de Kabyles considèrent la colonisation
française comme plus acceptable que la colonisation arabo-musulmane. On n'a pas fini d'en parler, et si la Kabylie demande son indépendance, on ne va pas se géner pour la soutenir.

Par ailleurs, les propos du cireur de pompes d'Aimé Césaire sur l'Iran m'ont encore plus surpris que le reste. Il faut être totalement fanatisé pour dire des choses pareilles alors
qu'officiellement, il n'est pas converti à l'Islam, ce type-là qui considère Moussavi, pourtant déjà premier ministre de l'Iran à la fin des années 80 et fondateur du Hezbollah comme un pion de
l'occident, qui nous parle de plus de 60% de votes en faveurs d'Ahmadinejad alors qu'avant la confiscation des bulletins par les Bassiji, le dictateur receuillait à peine 15% des votes, que l'on a
parfois eu des résultats cumulés atteignant 130% dans certains bureaux, et que Karoubi, le 3e candidat, s'est vu attribué 1,5% des voix dans sa ville natale alors qu'il avait fait plus de 20% au
même endroit quelques années plus tôt. Les éléments démontrant la plus grande triche électorale de toute l'histoire sont flagrant.


D.J 28/06/2011 16:15


Bel article qui devait être dit.

Je ne connaissais pas ce parti des indigènes. Mais je vois bien là une posture manichéenne. Les méchants occidentaux et israéliens d'un côté et les victimes arabes et noires de l'autre. Ce qui est
sur c'est que machine Bouria Houteldja préfère rester en France pour profiter du système sociale et du système politique libre qui aurait selon elle été enrichi sur le dos de ceux qu'elle prétend
défendre. Belle hypocrisie.

J'avais récemment fait un billet sur mon blog où il était question d'un danger que la France va faire face: qui est un nationalisme algérien ou arabo-algérien qui prolifère dans les banlieues
françaises. Français sur la papier et arabo-algériens dans et anti-français dans le coeur. Les sifflets lors de la marseillaise du fameux match France-Algérie ou le remplacement du drapeau algérien
à la place du français sur une façade d'une mairie suit à un match de qualif pour les mondiaux 2010 sont deux exemple de ce nationalisme qui pourrait très bien s'apparenter à une sorte de front
national algérien anti-français sur sol français. Il est bien évident que je ne mettait pas tout les arabes de France dans le même panier.

Autant dire que je me suis pris une volée de bois vert. Ils ont compris ce qu'il voulaient comprendre. Sans parler des insultes pur et simple que j'ai du supprimer. Cela aussi devait-êrte dit.

http://leblogdjetliberte.blog.tdg.ch/archive/2010/07/24/france-le-vrai-danger-le-nationalisme-algerien-et-les-caids.html

D.J