Les "occidentophobes" piégés par le Printemps Arabe !!

Publié le par Bestfriend

Bashar Al Assad Chavez 27 6 2010  prixkahdafi

Chavez l'idole de l'intelligentsia française soutient contre vents et marées humaines ses amis dictateurs. Jean Ziegler, qui n'est jamais à une insulte près envers les démocraties occidentales, est rattrapé par des relations coupables avec Kadhafi qui l'avait chargé d'organiser son prix "Mouamar Kadhafi pour les droits de l'homme" attribué notamment à Roger Garaudy.

Ils ont été de toutes les dénonciations; sur des plateaux télés complaisants comme celui de "Ce soir ou Jamais" sur France Télévision (bien sûr), ou on invite un vieux schnock de droite (Slama, Probst, Madelin)  pour décorer et où "les nouveaux maitres" (comme l'écrit Alain Minc) peuvent venir proférer les propos les plus haineux qui soient envers l'occident, les USA et Israël bien sûr, mais même envers les dirigeants européens qui ne courbent pas l'échine, comme par exemple Nicolas Sarkozy.

Alors qu'un Zemmour ou un Hortefeux sont condamnés pour délit d'opinion, et des propos qui ne contiennent aucune animosité, ces gens-là lancent en toute impunité de véritables appels au crime et au terrorisme. Et la contradiction sur les plateaux de ces émissions est souvent inexistante, si ce n'est le vieux schnock de droite servant l'alibi au débat truqué.

Le fond idéologique de leur propos établit  comme vérité première, que l'occident, ses multinationales s'enrichissent en exploitant les populations du monde entier et en les plongeant dans une misère toujours plus grande; les interventions armées des occidentaux  contre de "prétendus dictateurs" sont uniquement destinées à maintenir cet empire maléfique. Par conséquents, ceux qu'une presse au service des exploiteurs présente comme des gens dangereux, à savoir Chavez, mais aussi Ahmadinejad,  le Hamas mais aussi Milosevic ou Ben Laden ne sont en fait que des résistants qui mènent un combat juste pour le bien de tous les pauvres de la planète.

abb biographie jean ziegler 01 9782226186935-j

J.Ziegler a bénéficié de l'appui des pays les plus hostiles à l'occident pour obtenir des postes de haut niveau à l'ONU. Rapporteur spécial sur la faim, vice-président du conseil des droits de l'homme, celui-là même qui fut un temps présidé par la Lybie et auquel la Syrie vient à peine de renoncer.

Pour Jean Ziegler, par exemple, l'occident affame sciemment le tiers monde en lui imposant une agriculture d'exportation, pour le rendre plus dépendant.  Sa complice Aminata Traoré en rajoute souvent une couche encore plus violente pour dénoncer un pillage de l'Afrique ininterrompu depuis des siècles. Le pire est que ces gens-là sont grassement payés par l'ONU pour déverser leurs mensonges pleins de haine à travers la planète; et qui d'autre que les occidentaux finance les "Nations Unies" à hauteur de 90 % ?

PartfinanceONU

La contribution des pays émergent n'augmente pas. On parle souvent des retard de paiement des USA, mais la Chine qui instrumentalise beaucoup l'ONU ne verse presque rien à coté. L'Inde et le Brésil ne sont même pas mentionnés.

Comment s'étonner ensuite que nous sommes profondément haïs dans de nombreux pays qui s'enfoncent dans le sous-développement, (les occidentaux présents en Afrique n'y sont que pour s'enrichir sur le dos des Africains) et servons de bouc-émissaires aux échecs à répétition des différentes politiques, souvent plus collectivistes que libérales. Comme si ce qui a échoué en RDA aurait pu réussir par miracle au Mali.

Si encore, cette défiance était productive, comme elle a pu l'être dans les pays asiatiques. Mais le pire est bien que les mensonges des ultra-tiermondistes ont pour conséquence d'éviter toute remise en question de sociétés gangrénées par le pouvoir absolu des chefs tribaux ou religieux sur les hommes, des hommes sur les femmes, des femmes sur les filles encore souvent excisées. Mais qui au "Sommet social de Dalar" a évoqué le sort des "talibés" , les 7e ou 8e enfants d'une famille, "confiés" au Marabout et dont la situation est tout simplement une situation d'esclave. Ces pays continuent leur fuite en avant vers le chaos avec une population qui continue d'augmenter sans aucune raison rationnelle, sinon que les tenants de ces systèmes ubuesques sont hostiles à tout changement, comme pourrait l'être la possibilité pour les femmes de choisir le nombre d'enfant qu'elles souhaitent.Une natalité raisonnée signifiera également un désir d'émancipation pour des femmes dont l'assignation à résidence ne sera plus justifiée !!

radio femmes9 9782012794733FS

A. Traoré et C.Taubira.C'est beaucoup plus rentable moins risqué pour ces femmes d'hurler contre l'occident que de faire remonter les vrais problèmes de l'Afrique sub-saharienne comme l'explosion démographique. C'est pas demain le printemps !!

Le nombre de pauvres sur la planète ne cesse d'augmenter ? Bien évidemment, dans ces pays où l'explosion démographique continue de manière totalement irresponsable, voire d'une manière non assumée par les principales concernées. Mais on oublie souvent de dire que le nombre de "riches" lui aussi a également considérablement augmenté. Plus d' 1 milliard d'asiatiques sont sortis de la misère en 20 ans, et ce n'est certainement pas grâce au collectivisme ou au tiermondisme. Ils ont maintenant pouvoir d'achat comparable à celui des occidentaux dont ils partagent bien vite le mode de vie. D'ailleurs, la hausse des prix de certains produits agricoles est beaucoup moins lié à la spéculation comme les beaux-parleurs de gauche veulent nous le faire croire, mais tout simplement au fait que la consommation de viance a fortement augmenté en Asie, faisant baisser les surfaces agricoles consacrées par exemple à la culture du riz. 

Mais dire une telle vérité ne rapporte pas grand chose à leurs auteurs. L'indignation, l'affabulation, la stigmatisation de l'occident, le mensonge idéologique constituent un business beaucoup plus rentable auprès de consommateurs imprégnés de masochisme judéo-chrétien. Et on assiste parfois à une véritable compétition dans les outrances et les dérapages.

0 Hugo-Chavez-Michel-Collonimage 67624496

Michel Collon est de toutes les dénonciations envers l'occident. Il soutien aveuglément le régime populiste de Chavez, jusque sur les dossiers Lybiens et Syriens!!

A ce titre, le champion du monde toutes catégories est sans doute Michel Collon. Son blog est l'un des plus violent qui soit envers les démocraties occidentales, accusées de tous les complots, accusées de créer des conflits pour mieux exploiter les pauvres du monde entier. Les guerres en Irak, celle d'Afghanistan, même la guerre dans les balkans, et la guerre en Lybie aurait été déclenchées par des mensonges. Michel Collon relaie en revanche une propagande au service du régime de Chavez, voire celui d'Ahmadinejad qui auraient rendu justice aux pauvres exploités.

Démonstration." A Caracas on voit des quartiers très pauvres où les gens vivent avec 1 dollar par jour, et d'autres où l'on peut voir des Ferrari dans les jardins de belles villas. C'est donc une évidence, la richesse des uns n'est que le résultat de l'exploitation des autres ou du vol des richesses liées au pétrole". Démonstration en fait très habituelle qui consiste à nous faire croire que le corollaire de la richesse des occidentaux est bien la misère du tiers-monde; si des gens meurent de faim au Sahel, ce n'est pas parce que la population a été multipliée par 10 voire par 20 en 1 siècle, comme le montre une analyse sincère, mais parce que les occidentaux pillent l'Afrique. Cela ressemble bien aux discours de Goebbels qui disaient aux allemands pauvres que leur malheur faisait le bonheur des juifs.

Hausedemafri

En quoi l'occident est responsable de la misère dans des pays où tous les efforts de développement sont anihilés par l'explosion démographique. Le Mali d'Aminata Traoré aura vu sa population multipliée par 15 en un siècle; c'est pire au Niger. Et au Nigéria, quelle vie peut-on espérer pour les 120 milions de personnes supplémentaires attendues d'ici 2050 ??

A coté, Jean Ziegler, Aminata Traoré, Pierre-Jean Luizard, Gisèle Halimi, Jacques Vergès,Emmanuel Todd, le cireur de pompes d'Ahmadinejad sont des poêtes. Mais tous sont aujourd'hui piégés par le réveil des peuples arabo-musulmans parce que d'une part, ceux-ci ne reprennent pas du tout le discours occidentophobes qu'ils ont déversé à travers le monde, mais en plus parce que les dictatures les plus sanguinaires sont soutenues sans complexe par leur icone Hugo Chavez. Sans doute d'ailleurs, l'activisme de Michel Collon sur les média pour dénoncer des motifs cachés de l'action des occidentaux en Lybie s'incrit-elle dans ce soutien objectif à la politique étrangère du Duce de Caracas.

zzv gal 3447jpg-4f24-adb87

Le genre de propagande que l'on trouve sur les sites "occidentophobes", comme celui de Michel Collon ou Bella Ciao.En Lybie, c'est l'occident le vautour et Khadafi la colombe ? Les habitants de Misrata apprécieront. Quelle honte !!!

L'activisme de Chavez pour défendre non seulement Khadafi, mais surtout Assad commence à beaucoup déranger dans le Landerneau altermondialiste. Par ailleurs, les liens de longue date entre Jean Ziegler et Khadafi qui lui a demandé de présider le jury son prix "Muammar Khadafi pour les droits de l'homme" remontent à la surface.

Quand à Emmanuel Todd, qui se vante d'avoir prévu avant tout le monde l'effondrement de l'URSS (l'effondrement du bloc de l'est s'est noué au mileu de l'Europe et non dans les républiques à majorité musulmane comme il l'avait écrit), mais aussi celui des USA (Le succès de l'opération contre Ben Laden doit toujours l'empêcher de dormir), il n'a vraiment rien vu venir dans un monde musulman sur lequel il disserte très souvent. A de nombreuses reprises Emmanuel Todd nous a insulté en déclarant que nous autres français (dirigés par Sarkozy qu'il excecre) n'étions que les "laquais des américains" qui voudraient nous entrainer dans une guerre avec ce régime admirablement démocratique qu'est celui d'Ahmadinejad.

arton2700-3509b Todd

Emmanuel Todd brocardé par www.iran-resist.org, site des opposants iraniens, pour son soutien à Ahmadinejad.

Je n'ai pas le parcours de démographe d'Emmanuel Todd, mais me suis à plusieurs reprises félicité de la baisse de la natalité dans les pays arabo-musulmans, et également en Iran (tout en m'alarmant de l'absence d'inflection en Afrique noire et au Pakistan)  y voyant-là le signe que les choses bougeaient, que les femmes n'étaient plus autant conditionnées pour rester toute leur vie à domicile à éléver 6 à 12 enfants. Le résultat est que les peuples se révoltent et que cette révolte ne s'appuie ni sur une idéologie particulière, ni même sur la moindre doctrine religieuse. Il n'y a qu'en Iran justement où le rejet du religieux est manifeste, mais en Tunisie, en Lybie, en Syrie, les revendications essentielles sont la démocratie, la liberté d'expression et la justice sociale, pour tous, y compris les femmes.

Syrie 2051 2023440236-pen

Le Hebzollah demande aux enfants de couvrir de fleurs le leader Nasrallah, et ses sponsors, Assad et Ahmadinejad. C'est vrai que ce qui se passe en Syrie fait passer au second plan les horreurs de la dictature de Téhéran.

Emmanuel Todd, aveuglé par sa haine d'un occident, n'a rien vu venir. D'ailleurs, on peut tout à fait comparer ce qui se passe en Syrie avec des gens désarmés qui se lèvent contre une dictature sanguinaire, avec des évenements qui se sont passés à Téhéran au lendemain de la réélection truquées d'Ahmadinejad. Voilà qui ne va pas arranger la santé mentale de cet intellectuel tourmenté, qui fut parfois brillant mais dont le naufrage idéologique me fait penser à un certain Céline, avec le talent en moins.

20110408-112226-g 1737778

La révolte en Syrie, menée par des gens qui n'en peuvent plus et totalement désarmés face aux chars envoyés par le fils Assad. Là encore, Chavez et sa clique se portent au secours d'une dictature qui dure depuis 41 ans, a totalement échoué sur le plan économique, et ne s'est maintenu que par une repression aveugle. A coté, Ben Ali et Moubarak n'était que des despotes d'opérette, corrompus et à renverser d'urgence; mais au moins ils sont partis sans trop de dégats.

Commenter cet article

Bestfriend 25/08/2011 00:28


Tout à fait d'accord. Le précédent en Tunisie, c'est la chute d'une dictature après un soulèvement d'une population lassée par l'incompétence, la corruption et l'absence de démocratie. Les autres
en Egypte se sont dits "Yes, we can !!"; puis cela s'est de manière surprenante propagé à des régimes qui paraissaient bien mieux contrôler leur ouailles.
On peut certainement retrouver des propos des occidentophobes hurlant contre la complicité supposée de l'occident avec un dictateur d'opérette comme Ben Ali, alors que leur complicité avec Kadhafi
ou Assad a été beaucoup plus loin car ils étaient idéologiquement avec eux et contre nous. On a pu le voir avec cette flotille de la honte où se trouvait Besancenot et Annick Coupé de Sud, dont le
but essentiel était de détourner l'attention des média de la situation en Syrie et de ranimer le conflit à Gaza; Alors même que le blocus Israëlien, que je trouve discutable, s'est beaucoup relâché
et que les terroristes ont même pu aller de Gaza en Egypte avec des armes pour ensuite commettre des attentats dans le sud Sinaï.


Thomas Bishop-Garnier 21/08/2011 10:50


Les "occidentophobes", de T.Meysan à M.Collon en passant par E.Todd et beaucoup d'autres comme J.Vergès et R.Dumas, n'admettent pas qu'une insurrection populaire réelle puisse renverser un
dictateur comme Kadhafi et mais en plus, ces mêmes "occidentophobes" ont surtout peur de perdre leurs fonds de commerces idéologiques exploitant les rhétoriques de ces dictateurs ( de Kadhafi à
Al-Assad en passant par Ahmadinejad et Chavez ) pour leurs "petites entreprises qui ne connaissent pas la crise".

Le pire pour les "Occidentophobes" et d'autres opportunistes est qu'ils n'ont rien vu venir et qu'ils ne comprennent rien, rien à rien de rien sur rien, dans le fait que ces "Révoltes Arabes" sont
une "lame de fond" contestataire du Maghreb au Moyen-orient qui remettre en cause tout l'ordre social rétrograde mais aussi un certain ordre mondial réactionnaire.

Il était évident, en ce qui me concerne et comme j'ai raison, que les changements de régimes en Tunisie et en Egypte mais aussi les manifestations au Maroc et en Algérie ( qu'il ne faut pas oublier
) auraient, inévitablement, des incidences en Libye et au delà jusqu'en Syrie mais aussi dans d'autres pays arabes, comme le Yemen, le Bahrein, Oman, la Jordanie, la Palestine, ... jusqu'en
Iran.

Il est certains que la chute de Kadhafi ( qui doit ressembler au film "La Chute" avec Bruno Ganz ) aura un retentissement mondial et beaucoup de chefs d'états, comme celui du Tchad par exemple,
peuvent craindre de subir une meme contestation.

Ce qui s'est passé en Tunisie en janvier, avec le départ du dictateur local et il n’était pas le pire des pays arabes ou d'Afrique, a crée un précédent et un "syndrome Ben Ali" existe désormais.


Thomas Bishop-Garnier 11/07/2011 09:35


Ce qu'il faut rajouter est que ces "Révoltes Arabes" sont une lame de fond des sociétés civiles dans l'ensemble de ces pays, du Maroc à la Syrie et c'est parfaitement comparable avec les révoltes
sociales des années 60 dans les pays occidentaux, mais aussi dans le bloc soviétique.

Il y a des situations différentes selon les pays, des manifestations au Maroc à une insurrection armée en Libye et une révolution populaire en Syrie avec des prolongement en Iran, en Malaisie et
jusqu'en Chine.

Il est intéressant de relever que les "experts en prédictologie hypothétiques" n'ont rien vu venir, vraiment rien et sont à la ramasse depuis 6 mois.

Et c'est un détail mais la maladie de Hugo Chavez, qu'il se soigne, est une mauvaise affaire pour les "occidentophobes" !


mag 12/06/2011 15:09


Tout à fait, vous avez raison ! quel parasite....


Bestfriend 11/06/2011 20:57


On est presque débarrassé de J.F.Kahn après son dérapage sur l'affaire DSK, mais à coté d'Emmnuel Todd, le patron de Marianne était presque courtois. Todd est vraiment un pauvre type qui ne semble
se nourrir que de la haine de Sarko, d'Israël, des USA et de tous ceux qui ne sont pas aussi maniaco-depressifs que lui.