Les Tartuffes de l'Ecologie !!!

Publié le par Le Monde de Bestfriend

A l'occasion de ce énième sommet de Copenhague, la tartufferie idéologique consistant à accaparer les valeurs de respects de l'environnement prend des dimensions intersidérales. L'un des principaux mentors du GIEC (Groupement Intergouvernemental d'Experts sur le Climat), Tim Osborn confie à un de ses collègues qu'il a fait artificiellement accentuer sa courbe du réchauffement  dans ses exposés en "oubliant"  les dernières années qui montreraient au contraire une inflexion de ce phénomène !!!
Dans le même esprit de manipulation, la clique à Nicolas Hulot a voulu nous faire croire en France que Claude Allègre était totalement isolé dans son scepticisme sur le liens entre les dégagements de CO2 et le réchauffement climatique (ce qui lui a tout de même couté l'entrée au gouvernement) alors qu'il existe bien une minorité non négligeable de scientifiques partageant la même opinion.

iain1

Les relevés observés depuis mi-2006 dernières années qui cassent la courbe du réchauffement
annoncé par le GIEC (IPCC en anglais). Sur 15 ans, le réchauffement climatique reste limité.


Enfin, comble de la désinformation, on nous bourre le mou avec des reportages destinés à nous culpabiliser en annonçant à quel point des pays comme le Bengladesh ou le Mali seraient des victimes du rechauffement climatique (Encore ce soir au journal de 20 heures avec ce Yann Arthus Bertrand reçu par le président du Mali). Sans bien entendu dévoiler une information essentielle : La population de ces pays était en 1960 respectivement de 50 millions et 4 millions de personnes; elle est aujourd'hui 4 fois supérieure ce qui a détruit une nature déjà fragile au départ !!!



         Evolution de la population du Bengladesh (maintenant 160 millions d'habitants), et du Mali (14 millions).

La désertification en Afrique Subsaharienne n'a rien à voir avec le réchauffement causé par les occidentaux, puisque d'une part elle a commencé il y a des dizaines voire des centaines d'années, et qu'elle a été accentué par le saccage de la nature par une population totalement irresponsable:
- par sa démographie (doublement parfois tous les 20 ans d'une population condamnée à une misère éternelle).
- par son mode de culture sur brulis (refus de pratiquer l'asolement trienal mis au point en Europe au Moyen-Age) qui dope les récoltes sur 2 ou 3 ans puis rend la terre totalement stérile.
- par la cuisson des aliments au charbon de bois malgré la subvention de l'utilisation de bombones de gaz par l'aide internationale.


Enfants d'Afrique subsaharienne et du Bengladesh.

Ce qui est très posifit, c'est que sur place, en Afrique, des gens prennent consciences de cette réalité et de leurs responsabilités. C'est mépriser les africains que croire qu'il faut les abreuver de salades tiermondistes et aller toujours chercher ailleurs les responsables de leurs problèmes. Il est possible d'éviter le doublement de la population africaine si comme dans les pays du Maghreb ou en Iran, les familles prennent conscience qu'on assurera mieux l'avenir à 3 enfants à qu'à 8 ou 9; et si les hommes cessent d'écouter des marabouts qui voient dans la baisse de la fécondité un risque de contestation de la dictature patriarcale. Le problème, c'est qu'en face de cette volonté de faire évoluer les moeurs, existe une tendance opposée de radicalistation de l'islamisme sur le continent devenu la cible N°1 d'Al Qaida.
http://www.maliweb.net/category.php?NID=26207


L'écologie mérite mieux que toutes les impostures, tous les mensonges qui sont déversés tous les jours sur les esprits faibles, toutes les mesures ineptes prises par des gouvernements donnant l'illusion qu'ils font de l'écologie, à défaut d'obtenir de vrais résultats et encore plus de ces sommets ineptes où ont gaspille bien des énergies pour en sortir des protocoles imbéciles comme celui de Kyoto.

Des grands sommets où on doit remplir les sièges de professionnels du remplissage de notes de frais.

Le protocole de Kyoto était déjà un monument d'hypocrisie tant on en a parlé, et pour finalement ne déboucher sur rien de concrêt. C'était extraordinaire, un grand accord multilatéral signé par plus de 130 pays parait-il soucieux de l'avenir de la planète... Sauf que sur tout ce beau monde, seuls les 34 signataires "développés" avaient des objectifs de réduction de leurs émissions de CO2, qu'ils n'ont d'ailleurs à de rares exceptions pas atteints. Le bilan, c'est beaucoup de bruit, d'énergie dépensée dans des réunions interminables, d'insultes envers ceux qui comme les USA refusaient de s'y soumettre, pour un résultat casi-nul.

Heureusement d'ailleurs. S'il avait été vraiment mis en application, ce protocole inepte aurait été une machine infernale à délocaliser les industries des pays occidentaux vers ceux du tiers-monde n'ayant aucune contrainte sur ce point.  C'est extraordinaire : L'application zélée de Kyoto aurait impliqué par exemple que l'on délocalise un paquet d'usines fortement émettrices de CO2 de France vers le Maroc. Résultat : La quantité des émissions reste identique, mais en plus la réexpédition des marchandises vers les principaux points de consommation génère un trafic routier de milliers de camions supplémentaires entre Tanger et l'héxagone. Effarant !!

Par exemple, le seul pays qui a obtenu des résultats conformes aux engagements de Kyoto est d'Angleterre qui a vu ce qu'il restait de son industrie totalement disparaître pour partir dans des contrées aux exigences écologiques mais aussi sociales moins contraignantes. Alors que par ailleurs, il n'y a eu aucune amélioration de la qualité des transports collectifs ou du ferroviaires dans ce pays et une hausse encore sensible du trafic routier dans la région de Londres.

Il est évident que notre mode de vie doit profondément évoluer pour épargner le plus possible des énergies fossiles qui pourraient manquer dramatiquement aux prochaines générations, à cause du gaspillage actuel. Ce n'est certainement pas moi qui vais contester à quel point la nature est mise à mal par l'exploitation que l'on en fait, par le rejet aux quatre coins du monde de déchets toujours plus nombreux, et plus toxiques. D'ailleurs, j'ai en partie modifié mon mode de consommation et ne suis pas sûr que les guignols médiatisés de l'écologie, les Hulot, Arthus Bertrand l'aient fait à ce point : Leurs reportages sont des débauches de consommation à coup de vols en hélicoptères et de virées en 4x4 dans des paysages exotiques.

Yann "Tartuffe" Bertrand, reçu à l'Académie française, et "travaillant" dans son hélicoptère.

J' entendais l'autre jour que le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo avait multiplié des aller-retour entre Bruxelles et Paris en avion privé, sans prendre une seule fois un TGV pourtant très rapide (1h30) sur ce parcours!!! Le même ministre laisse perdurer un système inique qui continue à  faire la fortune de quelques opportunistes au détriment de la collectivité. EDF est tenu de racheter à tout particulier ayant une installation photovoltaïque, une électricité lui coutant 10 fois plus cher que son coût de revient habituel !!!  Les types qui en bénéficient, les opportunistes qui les équipent se moquent totalement de l'écologie; les revenus sont 2 fois supérieurs à l'amortissement des travaux mais cela pourrait coûter à la puissance publique près de 60 milliards d'Euros si les objectifs étaient atteints en matière d'équipement !!!

L'équipement en panneaux photo-voltaiques n'est qu'un business florissant sur le dos de la collectivité.

On retrouve la même imbécilité sur le bonus-malus automobile qui subventionne à outrance (plus de 10% de leur prix) des petits véhicules neufs qui pour beaucoup sont des véhicules de loisir (Fiat 500, Mini, Twingo), et envoie à la poubelle tout autant de voitures pas forcément très polluantes et qui auraient pu servir encore des années. Là encore, le pire est que ces petites voitures sont pour la plupart construites dans des pays d'Europe de l'Est alors que les usines françaises construisant des voitures familiales sont fortement touchées par la crise (Ex: Sandouville).

Tout ce qui est fait en matière d'écologie semble donc essentiellement lié au look, à la posture qu'on aura voulu se donner. Résultat : Vous avez d'un coté des Ayatollahs vert-pastèques qui se servent de l'écologie pour régler leurs comptes avec un modèle occidental qu'ils ont toujours excécré, et de l'autre des politiciens et personnages médiatiques qui n'osent pas s'opposer aux premiers, mais au contraire veulent de verdir leur image médiatique par tous les moyens.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kanell_63 04/02/2010 16:14


Le ton de ton article est très polémique et manque parfois d'un petit peu de modération et de nuances;
Cependant globalement et j'allais dire malheureusement je suis d'accord avec ce que tu y écris...
Après avoir été plutôt partisan des écologistes, je dois dire que j'en suis arrivé moi aussi à douter fortement de leurs thèses d'une aprt, et de trouver leur dicours de plus en plus insupportable;
deux choses me gênent en particulier avec eux : ils développent un discours qui ne supportent pas la contradiction et donc se montrent ainsi antidémocrate, et nous assomment d'un discours
"catastrophiste" (millénariste) qui leur fait perdre la crédibilité...

Il y a de vrais problèmes écologistes de par le monde... Il ne faut pas le nier. MAis le dicours des écologistes devient vraiment à la limite du supportable. Le problème c'est que je ne vois pas se
développer un discours raisonnable en alternative, qui "montrerait" une voie raisonnable à emprunter... Dans l'attente je m'interroge énormément.... Tout comme toi... De façon peut être moins
radicale....


Bestfriend 04/02/2010 18:29



Effectivement, je suis très polémique car très éloigné de la pensée unique partagée par les vert-pastèque, les fans de Hulot ou de Borloo. Ai entendu encore récemment des erreurs découvertes dans
les analyse du GIEC, qui cette fois-ci avait trafiqué les données sur la fonte des glace.
Cela montre que C.Allegre qui a été mis au pilori pour ses propos sceptiques sur le réchauffement climatique avait une opinion respectable, mais si moi-même pense que de toutes façons, il faut
cesser le gaspillage d'energies fossiles, d'eaux ect...

A noter aussi le discours de Ben Laden (où du sbire qui imite sa voix depuis que le vrai s'est pris un missile sur la tête) qui attribue toutes les catastrophes écologiques au réchauffement
climatique causé par les occidentaux. C'est vrai que lui, il connait la surconsommation avec les Rolls décapotables qu'il s'est offert durant sa jeunesse, ainsi que les palais surclimatisés en
plein désert.
Et surtout, ces accusations viennent d'experts en explosion démographique car ces sur-hommes ne permettent d'avoir 50 enfants et plus, sans forcément que leur femme soit consentante (ou ait la
possibilité d'avoir un autre choix de vie). Si tout le monde faisait pareil, on serait quelques centaines de milliards sur terre et la terre serait sans doute moins vivable que Venus.



Le Monde de Bestfriend 20/12/2009 21:16


Effectivement, s'il ne fait que - 24 au Québec au lieu des - 30 habituels en ce mois de Décembre, c'est bien la preuve scientifique que le réchauffement climatique commence à nous étouffer.

On a bien vu lors du sommet de Copenhague combien des sociétés comme l'Inde, qui est à la fois la plus grande démocratie du monde sur le papier et dans la réalité une incarnation de l'horreur
tiermondiste, ne voulait faire le moindre effort sur le plan écologique et espérait bien profiter des contraintes imposées aux occidentaux.


-YMS- 20/12/2009 02:01


Chez nous au Québec il fait un peu moins chaud, -24 depuis quelques jours ( très au dessus des moyennes pour un mois de décembre). J’ai remarqué que chaque fois que le soleil apparaissait j’avais
presque trop chaud ce que je n’ai jamais ressenti à l’apparition de véhicules sois disant responsable de notre future disparition ;-)


Bestfriend 19/12/2009 16:16


Merci pour vos commentaires. Le sommet de Copenhague se solde par un immense fiasco alors qu'il a fait dépenser des tonnes de CO2, envoyé en fumée des tonnes de combustibles fossiles. Il parait que
le thème était le réchauffement climatique alors que le pays occidentaux étaient traversés par une vague de froid précoce au point que l'atterissage d'Obama à Chicago s'est trouvé compliqué par une
énorme averse de neige.

Quand on veut faire passer des protocoles ineptes basés sur une bonne partie de mensonge, ce n'est pas plus mal si cela échoue. Il faut certainement modérer notre consommation d'énergie, de
produits non-renouvelables, de produits polluants mais tout cela est bien gentil alors que l'Iran dirigée par les nazislamistes s'est encore rapproché de la possession de missiles nucléaires
capables d'atteindre des villes européennes, et que l'on annonce tranquillement que la population africaine, dont une bonne part n'arrive déjà pas à se nourrir, va encore doubler dans les 50 ans
qui viennent, mettant en place toutes les conditions pour des tragédies causant des dizaines de millions de morts !!!

Honte sur Hulot, Borloo et tous ces guignols qui ne veulent parler que des sujets sur lesquels ils savent construire leur carrière.


Diana 19/12/2009 11:48


Il est bien vrai que l'écologie de nos jours, c'est devenu un look, une mode sans fond, sans vrai souci pour l'environnement.